Bordeaux Attitude

Edition du 07/09/2021
 

Château Croque-Michotte

Sommet

Château CROQUE MICHOTTE


“Le Château Croque-Michotte est une propriété familiale acquise en 1906 par mon arrière-grand-père, Samuel Geoffrion, explique Pierre Carle. Il se situe dans la partie ouest de Saint-Émilion sur des graves et des sables anciens sur argiles profondes charriés par la rivière l’Isle. Nous sommes entourés de différentes propriétés de Pomerol. Les 13,67 ha se composent de 74% Merlot, 25% Cabernet franc et 1% de Cabernet-Sauvignon. Nous sommes situés tout proche de Petrus et de Cheval Blanc, sur le plateau qui domine la vallée de la Dordogne. Nous faisons volontairement de petits rendements entre 25 et 35 hl/ha pour obtenir des vins minéraux et de garde. La nature a ses caprices, je fais avec. Je ne mets pas d’engrais, pas de potasse, j’obtiens des vins avec une acidité élevée ce qui me permet de mettre moins de sulfites. Je veux produire des vins de terroir c’est ce que je recherche avant tout. Un vin de garde peut être agréable à déguster dans sa jeunesse pour son côté fruité, ensuite apparaissent des arômes tertiaires que les gens adorent. Plus le vin est concentré, et plus c’est un vin de garde qui conservera ses arômes qui évolueront bien avec le temps. Depuis 1993, lorsque je suis arrivé à Croque-Michotte, je pratique l’agriculture biologique, comme le faisait mon arrière-grand-père, nous nous sommes équipés de matériel plus moderne, mais la démarche reste la même. Nous sommes certifiés Ecocert, en Agriculture Biologique depuis 21 ans. ! Nous goûtons les raisins pour déterminer le passage des vendangeurs, nous attendons toujours la parfaite maturité, c’est primordial ! Cela fait plusieurs années que nous pratiquons le tri optique afin d’être plus précis. Nous ne faisons entrer dans les cuves que le meilleur. Nous ensemençons la vendange avec des bonnes bactéries qui arrivent congelées et qui vont concurrencer les mauvaises, nous “occupons le terrain”. Cela permet d’attendre le travail des levures sans que le jus s’oxyde. Nous obtenons ainsi une plus grande pureté et netteté du fruit. Nous vinifions en cuves et commençons les fermentations malolactiques avant les fermentations alcooliques, cela s’entrecroise. L’avantage est d’avoir moins de sulfites. Nous faisons des lots de vinification intégrale en faisant les fermentations en barriques. Je trouve que l’on a une meilleure intégration du bois au cours de l’élevage. L’élevage est de 12 à 14 mois en barriques de chêne français de chauffe moyenne. Grâce à notre grand terroir, nous ne faisons que du grand vin. Notre millésime 2007 a reçu une médaille d’Or au Challenge international du vin, le 2009 est un grand millésime, il ne nous reste qu’un petit lot pour les clients particuliers, le 2011 est un millésime assez fruité, médaille de Bronze à Mâcon. Le 2012 se goûte très bien, il a obtenu une médaille d’Or au Challenge international du vin. Quant au 2014 médaille d’Or au Concours des Féminalise, il est très agréable avec une bonne assise tannique, un vin bien concentré, de robe grenat aux reflets rubis, au nez, notes de grillé et d’épices douces, arômes de cerise, de mûre qui évoluent vers le pruneau et le kirsch. Un vin velouté, très élégant, assez féminin avec en finale, des notes complexes minérales, de sous-bois et de truffe. Le 2015 est un grand millésime, je n’ose dire le millésime du siècle… un vin qui a tout pour lui. Notre terroir a régulièrement alimenté en humidité les vignes qui n’ont pas souffert de la sécheresse. Vin au fruit très pur et très net, beaucoup de concentration. Je prolonge un peu l’élevage en barriques car il le mérite. Le 2016 a été sauvé par la qualité extraordinaire des Cabernets francs bien mûrs qui étaient exquis. Lors de prochaines plantations, je vais augmenter le pourcentage de Cabernet franc. L’âge moyen des vignes est d’une cinquantaine d’années. Nous avons beaucoup de clients particuliers, mais nous demeurons aussi très fidèles à la Place de Bordeaux. Notre vin se retrouve sur les très belles tables de restaurants et chez les meilleurs cavistes.”

   

Château Croque-Michotte

Pierre et Lucile Carle

33330 Saint Emilion
Téléphone : 05 57 51 13 64

Email : chateau@croque-michotte.fr




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château de PASQUETTE


Les propriétaires du Domaine de la Paleine (voir Saumur), sont tombés sous le charme de cette propriété, un vignoble de 3 ha, situé au pied du coteau sud de Saint-Émilion, qui bénéficie d’un ensoleillement idéal. Terres légères sur fond argileux, faibles rendements. “Notre Saint-Émilion Grand Cru offre un très joli fruit expressif. C'est un vin croquant et au style sincère, c'est un peu “la marque de fabrique” de Pasquette, explique Marc Vincent. Les vignes ont 35 ans de moyenne d’âge, l’encépagement est à forte dominante de Merlot 80%, 10% de Cabernet franc et 10% de Cabernet-Sauvignon. J’ai un objectif de qualité très fort, les rendements sont limités, les tris sélectifs, je souhaite aussi positionner le vin dans un excellent rapport qualité-prix, raisonnable. Je veux, en effet, qu’il plaise au consommateur et qu’il ait envie d’en racheter.” Selon Marc Vincent, “bonne condition de vendange 2020, le volume est comparable à celui de l’année dernière. Donc, une bonne quantité et une bonne qualité, nous sommes très satisfaits. Les raisins récoltés étaient très sains d’une belle maturité, le 2020 s’inscrira dans la série des jolis millésimes de ces dernières années. Nous commercialisons actuellement Fleur de Pasquette 2015, nous n’en avons pas produit depuis, je pense que nous allons le faire avec le 2020 qui en a le potentiel. Nous l’avons sorti en 2010, 2015 peut-être en 2018 et normalement en 2020. Ce que je goûte actuellement est très bon et mérite notre cuvée Fleur de Pasquette. Nous vendons le Saint-Émilion 2014 et 2015, quant au 2017, c’est l’année du gel il n’y en aura pas. Nos sommes en agriculture raisonnée c’est d’ailleurs une exigence de l’appellation. Nos vins plaisent beaucoup donc c’est une satisfaction !” En effet, voilà un superbe Saint-Émilion GC Fleur de Pasquette 2015, 100% Merlot, élevage durant 18 mois en barriques neuves, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, un vin qui commence juste à se fondre. Le Saint-Émilion GC 2016, qui sent la groseille mûre, de robe grenat, riche, aux tanins amples et soyeux à la fois, au nez intense, complexe, est d’une belle finale aromatique. Le 2015, à la fois puissant et souple, avec des senteurs de fruits rouges (griotte, mûre), un vin de bouche dominée par des nuances de griotte, qui poursuit son évolution.

Laurence et Marc Vincent
Lieu-dit Pasquette
33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
Téléphone :06 87 03 37 26
Email : chateaudepasquette@hotmail.fr
Site personnel : www.chateaudepasquette.com

Château de VALOIS


Vignoble de 8,22 ha (vignes 35 ans, 77% Merlot, 19% Cabernet franc, 3% Cabernet-Sauvignon, 1% Malbec). En Bio depuis 2015. Beau Pomerol 2018, de couleur rubis soutenu, corsé, distingué, parfumé, aux tanins fermes, d’une belle persistance, de bouche fondue et parfumée. Le Pomerol L’Éclat de Valois 2018, issu de vieilles vignes, est intense, un vin coloré et charnu, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d’une jolie structure, aux notes de groseille, d’humus et d’épices, un millésime ferme en bouche, aux nuances de truffe et de pruneau. Son Saint-Émilion Grand Cru Château Leydet Valentin 2018, de couleur cerise soutenu, aux arômes puissants de myrtille et d’épices, a des tanins fermes et fondus à la fois. Plus fermé, le Saint-Émilion GC L’Éclat de Valentin 2018, allie charpente et distinction, un vin d’une jolie concentration, aux nuances de groseille, de fumé et de poivre.

Vignobles Leydet
Rouilledinat
33500 Libourne
Téléphone :05 57 51 19 77
Email : frederic.leydet@wanadoo.fr

Château LAFLEUR du ROY


Un domaine situé à 60 m d’altitude, exposé sud-ouest, avec des vieilles vignes d’environ 40 ans, et encépagement à prédominance de Merlot noir (85%), de Cabernet franc (10%) et de Cabernet-Sauvignon (5%). Le vignoble bénéficie d'un sol de sable graveleux comportant une sous-couche abondante d'alios, appelée plus couramment dans la région “crasse de fer”. Le vignoble n'est pas désherbé chimiquement mais travaillé régulièrement. Enfin, dans le souci de préserver la qualité de nos vins, les vendanges sont intégralement faites à la main, avec égrappage total. Les Châteaux de la famille Dubost ont été créés dès 1957 par Pâquerette et Yvon Dubost, ancien maire de Pomerol, fin connaisseur de l'histoire de la commune. Aujourd'hui, c'est Laurent Dubost, leur fils, diplômé d'école d'agriculture, qui gère l'exploitation. “Nous avons récolté en 2020 de beaux raisins sains aussi bien pour le Château Bossuet que pour le Château Lafleur du Roy, nous dit Laurent Dubost. En Bordeaux Supérieur, aux sols graveleux et argileux, les rouges sont concentrés, bien colorés, aux arômes de fruits noirs, d'une bonne richesse tannique. Le Pomerol Lafleur du Roy réunit qualité et quantité, également. Il fleure les arômes d'agrumes et possède une belle longueur en bouche. Quant aux Bordeaux blancs secs, issu d'un terroir de graves, il a davantage souffert de la chaleur de l'été 2020, et pourtant, il offre tous les atouts d'un grand vin blanc : finesse et fraicheur aromatiques. Le Château La Vallière (1 hectare de vignes plantées sur un terroir de petites graves fines et de sables) possède une belle finesse, de bons tanins, c'est un vin élégant. En bref, pour nous, le millésime 2020 rejoint les beaux vins de ces dernières années. Sont vendus actuellement : en Château Bossuet, Bordeaux Supérieur 2014, 2015, 2016, Bordeaux blanc sec Château Paquerette 2019 puis 2020, pour Lafleur du Roy Pomerol 2016, 2017, 2018 et, en Lalande-de-Pomerol, 2015, 2016, 2017, 2018 et quelques 2014.” Magnifique Pomerol 2018, élevage en cuves durant 2 mois et en fûts 15 mois, un vin équilibré et dense, avec des tanins fondus, très agréable avec ce nez de violette et de petits fruits rouges mûrs, qui associe distinction et richesse, ample et gras en bouche, il se goûte déjà très bien. Vous allez adorer son 2017, il est excellent, de bouche puissante et dense, aux tanins bien fondus, est un vin où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges à noyau bien mûrs, d’humus et de réglisse. Très savoureux 2016, issu d’un terroir typique de sable graveleux comportant une sous-couche de crasse de fer (alios), aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, il est structuré, avec des tanins soyeux, c’est un vin à la fois charnu et distingué. Même propriétaire que le Bordeaux Supérieur Château Bossuet.

Laurent Dubost
Catusseau
33500 Pomerol
Téléphone :05 57 51 74 57
Email : sarl.dubost.l@wanadoo.fr
Site personnel : fr.chateaux-dubost.com

CHATEAU CANTENAC


Nicole Roskam-Brunot, après des études de droit et d'économie régionale à l'université de Bordeaux, a décidé de se consacrer entièrement à son vignoble et d'apporter les soins les plus attentifs à la vinification et au terroir en veillant à un engagement raisonné dans le travail au vignoble (HVE à partir du millésimes 2019). Aujourd’hui, Nicole Roskam-Brunot est aidée de ses fils. Frans s’occupe de la partie technique et d’une partie de la commercialisation. Il gère également en Haut-Médoc le Château La Lauzette Declercq (un Cru Bourgeois) et Johan s’occupe de la commercialisation et gestion du Château Cantenac. « C’est une période charnière où j’effectue la passation de pouvoir à mes fils. Je n’oublie pas Frédéric qui même s’il ne travaille pas sur la propriété, reste un fervent soutien. Donc tout le monde se sent impliqué ! » Les 19 hectares s'étendent dans le prolongement ouest du coteau saint-émilionnais, dominant la vallée de la Dordogne. Il est composé de 80% de Merlot noir, 15% de Cabernet-franc et 5% de Cabernet-Sauvignon. Le terrain sablo-graveleux et argileux permet une excellente maturation du raisin. Le vin est très élégant, merveilleusement bouqueté et fruité, d'une belle complexité et longueur en bouche. Depuis 2000, ils vous proposent également la cuvée “Sélection Madame”, une jolie sélection de Merlot, un vin charmeur et très fruité. L’œnotourisme prend une part de plus en plus importante avec des visites-dégustations traditionnelles ou des déjeuners personnalisés. Et la charte “Vignobles et chais en Bordelais” est venue valider la qualité de notre accueil. Il y a également Les Portes Ouvertes, le premier week-end de mai, qui sont toujours l’occasion de présenter notre vignoble avec des évènements culturels et ludiques.

Frans et Johan Roskam
2, lieu-dit Cantenac - RD 670
33330 Saint-Emilion
Téléphone :05 57 51 35 22
Email : contact@chateau-cantenac.fr
Site : chateaucantenac
Site personnel : www.chateau-cantenac.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château SOCIANDO MALLET


Jean Gautreau a transmis le flambeau à sa fille unique, Sylvie. Elle a appris au fil des ans à observer ses vignes, les voir grandir, arriver à maturité toujours aux côtés de son père. Elle goûte ses raisins, participe aux différentes dégustations techniques et aux assemblages avec son équipe, et n'oublie surtout pas d'insuffler cela à son fils Arthur. Le Château Sociando-Mallet et son Second Vin, la Demoiselle de Sociando-Mallet représentent 83 ha de vignes.
On apprécie depuis toujours ce vin, ?créé? par Jean Gautreau, qui a su lui donner un style propre grâce à un élevage en barriques savamment maîtrisé (et à un terroir). C?est en tout cas un cru où le charme prédomine et qui devrait faire pâlir de jalousie pas mal de vins ?classés? (en 1855...) dans les dégustations ?à l?aveugle?...
?Voilà 50 ans, nous raconte François Hugueniot directeur d?exploitation, que le Château Sociando-Mallet appartient à la famille Gautreau, un anniversaire qui mérite d?être signalé !
La vendange 2018 est une très bonne année. Nous n?avons pas été impactés par le mildiou et, à l?approche des vendanges, le végétal était en parfait état sanitaire. Très belle vendange de qualité avec un rendement tout a fait appréciable de 48hl/ha. La qualité des raisins que nous avons encuvés était exceptionnelle, avec des maturités très intéressantes. Nous recherchons toujours de la fraicheur dans nos vins, pas de surmaturation, ni trop d?extraction. Donc belle maturité des raisins 2018 avec des degrés un peu plus élevés que d?habitude mais une bonne vivacité du vin permet de bien contrebalancer cela pour obtenir un bel équilibre. Les fermentations se sont bien déroulées, les vins sont en barriques de 90% de bois neuf pour le Premier vin.
Les 2015, 2016 et 2017 sont trois jolis millésimes avec des caractéristiques différentes. Le 2016, c?est le grand millésime du Médoc qui va peut-être se voir détrôné par 2018, on verra cela d?ici quelques mois? Ce 2016 est vraiment un très grand millésime, grande maturité, des tanins mûrs, fondus, une bouche très voluptueuse et structurée qui laisse augurer une grande garde. Le 2015 est une très belle année aussi, mais obtenue dans des conditions difficiles dans le Haut-Médoc, la région de Saint-Estèphe à laquelle nous appartenons. Les conditions climatiques ont été un peu compliquées pendant les vendanges, néanmoins, nous obtenons un vin qui est un grand classique médocain.
Quant au 2017, en bordelais, c?est l?année du gel? Grâce à notre situation géographique extrêmement privilégiée, nous avons été épargnés. En effet, le vignoble est situé tout proche du fleuve qui joue le rôle d?un gros radiateur. Nous avons donc eu une très belle récolte en quantité et en qualité. C?est un millésime très élégant, très classique, les tanins sont assez fins, un joli vin d?un bel équilibre.
Château Sociando Mallet est élevé à 90% en bois neuf et La Demoiselle dans des barriques dont 30% de bois neuf, le reste en cuves. Cela fait une vraie différence voulue au niveau de l?élevage et des qualités différentes, bien sûr ! Sociando-Mallet est un vrai vin de garde, avec puissance et structure, tout en essayant d?avoir des tanins relativement fondus. La Demoiselle de Sociando Mallet est un vin au profil plus fruité, plus facile d?accès, un joli potentiel de garde mais ce sera plus de la moyenne garde, un vin à apprécier plus rapidement avec un peu moins de puissance en bouche, mais toutefois, de l?élégance et de la fraîcheur du fruit au palais.
C?est la troisième récolte de Sylvie Gautreau, son père est toujours présent sur la propriété, mais elle a pris depuis 2015 la direction de la propriété. En 2018, j?ai été recruté en tant que Directeur de l?exploitation et nous avons aussi engagé un nouveau maître de chai. Bref, une nouvelle équipe est en train de se former pour faire évoluer et poursuivre la belle aventure de Sociando-Mallet.?
En effet, on est vite sous le charme de ce superbe Haut-Médoc Château Sociando-Mallet 2016, terroir de graves et d?argile sur sous-sol argilo-calcaire, 55 % Merlot, 45% Cabernet-Sauvignon, âge moyen des vignes de 35 ans, certainement l?une des plus belles réussites de la propriété, volumineux, un vin qui associe structure et velouté, de couleur grenat soutenu et intense, au nez de fruits surmûris et de sous-bois, charnu, aux tanins soyeux mais présents, de très belle évolution. Le 2015, beau vin de robe pourpre, au nez dense avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, classique et concentré, alliant finesse et structure, est très représentatif des belles réussites de ce grand millésime classique bordelais, de garde. Le 2014 se goûte parfaitement, classique de ce grand millésime savoureux du bordelais, où dominent la mûre, l?humus et le cassis, très riche au nez comme en bouche, avec des nuances de poivre et de prune cuite en finale.
Plus souple mais de belle matière, le Haut-Médoc La Demoiselle de Sociando-Mallet 2016 est bien classique, corsé, au nez de petits fruits rouges mûrs et de cuir, avec des tanins veloutés, un vin gourmand, déjà flatteur mais avec un joli potentiel d?évolution, comme le 2015, au nez où prédominent les fruits surmûris, avec des nuances en bouche où l?on retrouve la framboise, la violette et le poivre. Le 2013 est excellent actuellement, et on vous le suggère sur un faisan rôti ou des œufs en cocotte.

Scea Jean Gautreau
Route de Mapon
33180 Saint-Seurin-de-Cadourne
Tél. : 05 56 73 38 80
Email : info@sociandomallet.com
www.sociandomallet.com
 


Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE


Vignoble sur sol et sous-sol argilo-calcaire (62% Merlot noir, 25% Cabernet franc, 10% Cabernet-Sauvignon et 3% Malbec), avec une moyenne d?âge des vignes de 30 ans (labour des sols, vendanges manuelles triées, élevage en barriques...).
Excellent Saint-Émilion GC 2012, de robe brillante et soutenue, aux senteurs de fruits rouges cuits, avec une bouche riche qui dévoile des tanins fondus mais bien présents, d'une belle longueur. Le 2011 poursuit une jolie évolution, complexe, harmonieux, aux connotations fruitées et épicées, aux tanins mûrs et riches, classique, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue, de bouche chaleureuse. Le 2010 mêle concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance, aux notes de cuir et de fruits confits, de belle charpente. Le 2009, corsé, est ample et flatteur, généreux, fin et charnu à la fois, avec des senteurs de violette, groseille et d?épices que l?on retrouve au palais, structuré, charmeur.

Sylvie Courreaud-Fompérier
La Gaffelière
33330 Saint-Émilion
Tél. : 05 57 74 46 92
Email : lecellierdesgourmets@wanadoo.fr
www.lecellierdesgourmets.fr
 


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


Représentant la quatrième génération de cette exploitation, Thierry Dumeynieu dirige cette propriété située à flanc de coteaux.
Pour Thierry Dumeynieu, ?2018 a été un millésime un peu délicat à maitriser. Heureusement, la fin de saison a été parfaite. Nous avons étalé les vendanges sur trois semaines différentes alors que d?habitude nous vendangeons tout en 3 jours. La qualité du millésime est là, la quantité est tout à fait correcte, nous sommes contents.
A la vente pour le Fronsac, Le Coteau de Roumagnac 2016, il est d?un niveau très proche en qualité du 2015, ce sont deux très jolis millésimes. Le 2017 sera en bouteilles en septembre, c?est un vin tout en bouche, qui mérite d?être apprécié. Pour le Bordeaux Supérieur Château La Maréchale, nous proposons les 2014, 2015 et 2016. C?est un vin un peu moins concentré que le Fronsac, un peu plus abordable, facile à boire. Le Rosé La Maréchale 2018 est un très joli rosé 100 % Merlot de couleur pâle. Ce n?est pas du tout un Clairet, il a un joli fruité acidulé, une structure fine, une belle bouteille avec une nouvelle étiquette assez moderne, très dépouillée.?
Voilà un beau Fronsac cuvée Le Coteau de Roumagnac 2016, avec des notes de mûre et de griotte, riche en couleur, c?est un vin alliant souplesse et intensité aromatique, harmonieux et très équilibré, tout en finesse en finale.
Le 2015, médaille d?Argent Concours des Vignerons Indépendants 2018, avec ces notes très caractéristiques et persistantes de petits fruits à noyau, de bouche fondue et ronde avec des nuances de fraise et une note épicée, de teinte soutenue, un vin riche et chaleureux, de garde.
Goûtez aussi le Bordeaux Supérieur Château La Maréchale 2016, toujours l?un des meilleurs de son appellation, de belle robe, alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, ample et parfumé, d?une très jolie finale avec des notes d?épices et de fraise des bois surmûrie. Le 2015, est de robe grenat, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche ample et fondue, tout en charme.

Thierry Dumeynieu - Earl Vignoble Dumeynieu
1, Le Sable
33126 La Rivière
Tél. : 05 57 24 94 55 et 06 14 36 25 91
Email : vignoble-dumeynieu@sfr.fr
 



> Les précédentes éditions

Edition du 31/08/2021
Edition du 24/08/2021
Edition du 17/08/2021
Edition du 10/08/2021
Edition du 03/08/2021
Edition du 27/07/2021
Edition du 20/07/2021
Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021
Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020

 



Château BALESTARD La TONNELLE


Château PANCHILLE


Château HENNEBELLE


Château TRONQUOY-LALANDE


Château La FLEUR GRANDS-LANDES


Domaine L'ENTRE DEUX MONDES


Château FONROQUE


Château LAFARGUE


Château HAUT-SAINT-CLAIR


Château CANON-CHAIGNEAU


Château PENIN


Château VALENTIN


Château LAJARRE


Château PLINCE


Château La GRACE FONRAZADE


Château de VIMONT


Château du GRAND BOS


Château HAUT-MACÔ


Vignobles GASSIES-GAUTEY


Château HAUT-CALENS


Château La GALIANE


Vignobles JALOUSIE BEAULIEU


Château LAFLEUR du ROY


Château LAUDUC


Château CHENE-VIEUX


Château D'ARRICAUD


Château BELLEVUE-FAVEREAU


Château de PASQUETTE


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


Château LAFON


Château BOUSCAUT


Château La CROIX MEUNIER


Château BERTHENON


VIEUX CHATEAU des ROCHERS



DOMAINE PICHARD


HENRY NATTER


CHATEAU PONT LES MOINES


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


CHARLES SCHLERET


CHATEAU TOULOUZE


DOMAINE DE L'AMAUVE


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales