Bordeaux Attitude

Edition du 09/04/2019
 

Château La Marzelle

Sommet

Château La MARZELLE

Ce grand vin chaleureux, élégant, avec beaucoup de chair, aux tanins soyeux, est le résultat d’un travail de passionnés qui s’attachent, chaque année, à laisser s’exprimer au mieux ce grand terroir.


Au XVIIIe siècle, le Domaine de La Marzelle appartenait à la famille Largeteau. Celle-ci le tenait des Religieux de Faises, seigneurs de fiefs très étendus et dont on retrouve la vieille abbaye, aux Artigues de Lussac. C’est en 1998 que la famille Sioen achète la propriété et s’emploie à lui redonner ses lettres de noblesse. “La Marzelle étend ses 17 ha de Merlot (70%), de Cabernet franc (15%) et de Cabernet Sauvignon (10%) sur un superbe terroir de graves, d’argiles et de sables : la Haute Terrasse de Saint-Emilion, précise Philippe Genevey, le Gérant. Elle a été formée, il y a 2 millions d’années au pléistocène inférieur par l’Isle qui coulait par ici jusqu’à la Dordogne. D’où l’explication des galets rubéfiés. Une orientation bio a été prise depuis 1988, avec l’utilisation de cuivre, de soufre, de calcium et de tisanes. De nombreuses opérations manuelles viennent peaufiner la maturation optimale des raisins. C’est la “prophylaxie”, méthode naturelle qui consiste à mettre la plante dans les meilleures conditions de défense contre les agressions exté- rieures, des maladies et du climat. Il y a peu, un nouveau système de réception de vendange a été mis en place. Les raisins, vendangés manuellement, sont amenés au chai en cagettes. Après le passage sur une première table de tri vibrante, ils sont égrenés dans un égrappoir puis plongés dans un Tribaie dans lequel les grains les plus mûrs sont sélectionnés par leur densité. Le nouveau cuvier offre, avec ses cuves tronconiques en Inox, double paroi, une facilité de travail incroyable.” En Bio depuis 2008, le millésime 2015 sera le premier en Biodynamie. 2015 : puissant, savoureux, riche en couleur comme en charpente, aux tanins fermes et fins à la fois, corsé, tout en bouche, très chaleureux, au nuances de fraise, de truffe et d’humus. 2014 : couleur grenat intense, nez profond et complexe avec des notes de fruits rouges (cerise) et un côté un peu fumé. En bouche, les tanins sont déjà fondus, les fruits très présents avec une touche légèrement boisée et savoureuse. 2013 : marqué par les fruits noirs (griotte, pruneau), de bouche pleine, ample et velouté, d’une belle concentration tout en rondeur, un beau vin, tout en charme. 2012 : remarquable, très gourmand, de robe pourpre, intense, aux tanins riches, est très équilibré, très charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante et fondue à la fois, d’évolution prometteuse.

   

Château La Marzelle



33330 Saint-Émilion
Téléphone : 05 57 55 10 55

Email : info@lamarzelle.com





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château LAMOTHE-DESPUJOLS


Une expolitation familiale de 7,5 ha (Cru Classé). Le vignoble est situé à l'ouest du village de Sauternes, 85% Sémillon, 10% Sauvignon, 5% Muscadelle. Le Château Lamothe fut bâti au XVI e siècle en arrière d’un fortin mérovingien, témoin des luttes qu’essuyèrent les habitants de Sauternes contre les invasions sarrasines au VIII e siècle puis normandes au IXe siècle. Plus tard, lors de la “Guerre de Cent Ans”, cet ouvrage servit de puissante «redoute». Les seigneurs de Fargues et de Budos en étaient les propriétaires. En 1814, Jean-François de Borie vend Lamothe à un négociant d’origine britannique, Monsieur Dowling. Depuis 1961, c’est donc d’un point culminant sur la vallée du Ciron, deux de ces affluents et le joli bourg de Sauternes que Jean, puis Guy Despujols s’attache à ce terroir de grande qualité. Le vignoble a un âge moyen supérieur à 40 ans et puise sa sève et son équilibre dans un sol profond de graves et d’argile. Guy Despujols dirige la propriété depuis 1989. Il apporte toute sa fougue, sa passion et son obstination à l’élaboration de ce grand vin. Belle réussite avec ce savoureux Sauternes 2015, au nez de rose et de miel, de bouche onctueuse, un grand vin concentré, où l’abricot confit prédomine en finale, de belle garde. Le Sauternes 2014, où l’on retrouve des notes franches de grillé, de brioche et de fruits confits, il est dense et distingué à la fois, de bouche profonde et persistante, très fin, parfait. Excellent Sauternes 2013, très charmeur, d’une belle richesse naturelle, c’est un grand vin ferme et parfumé, frais et onctueux à la fois, aux notes florales intenses. De vieux millésimes sont également disponibles,1995, 1998, 1999, 2000, 2003, 2005, 2009, 2010, 2011, 2012.

Marie-France et Guy Despujols
19, rue Principale
33210 Sauternes
Téléphone :05 56 76 67 89
Télécopie :05 56 76 63 77
Email : lamothe.sauternes@gmail.com
Site personnel : www.lamothe-despujols.com

Château de COUDOT


Le terroir du Château de Coudot est assis sur les deux types de graves que l’on rencontre sur Cussac Fort-Médoc : des graves du Mindel I et des graves du Mindel II. Le Cabernet-Sauvignon (60%) occupe les graves de la terrasse, le Merlot (35%) se plait dans les terres plus légères et le Cabernet franc (5%) trouve son équilibre sur des sols secs et bien drainés. Le vignoble dans la tradition médocaine : taille à deux astes avec trois bourgeons par aste, épamprages, effeuillages, vendanges en vert si nécessaire… Tous ces travaux sont effectués dans le plus grand respect de la vigne afin d’obtenir des raisins de la meilleure qualité possible. Les vignes sont alimentées exclusivement par des apports de matière organique naturelle déterminés en fonction d’analyses de sols régulières. Que ce soit pour la culture de la vigne ou dans les processus de vinification, le respect de l’environnement est un impératif pour les trois frères Blanchard, Joël, Daniel et Rémy. Joël Blanchard nous parle “d’une vendange 2018 de qualité, pas de maladie, très beau potentiel. Cet été nous commercialisons le 2017, nous avons toujours du 2016 et pour la Cuvée Excellence les 2014, 2015 et 2016.” C’est donc le moment d’apprécier comme nous ce beau Haut-Médoc 2016, issu de vignes d’une trentaine d’années, élevé 12 mois en barriques, avec des nuances de violette et de fraise des bois cuite, riche en couleur, classique, associant finesse et structure, séducteur, de garde. Le 2015 sent les petits fruits cuits, mêlant puissance, typicité et souplesse, de robe grenat soutenu, très aromatique en bouche, aux tanins très équilibrés. Le 2014 a des arômes aux connotations de cassis et de poivre, alliant couleur et matière, d’une jolie finale épicée, un vin très classique de ce joli millésime bordelais, avec un réel potentiel de garde. La cuvée Excellence 2016 (parcellaire), de belle matière, aux tanins fermes, aux senteurs de fruits rouges, d’épices et de sous-bois, est un vin très prometteur. Le 2015, aux tanins mûrs, très équilibrés, mêle charpente et souplesse, avec des senteurs complexes de prune et de réglisse, ample en bouche, de très bonne garde. 

Joël, Daniel et Rémy Blanchard
9, impassse de Coudot
33460 Cussac-Fort-Médoc
Téléphone :05 56 58 90 71
Email : ch.coudot@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaudecoudot.fr

Domaine de VIAUD


Un domaine de 16 ha, sur sables et graves, 85% Merlot noir, 15% Cabernet franc. Labours et vinifications traditionnels. “Au Domaine de Viaud, Lucette Bielle nous dit que la récolte 2017 a été réduite par le gel, il a fallu procéder à un tri important dans les vignes et au cuvier. Le résultat est satisfaisant, le millésime 2017 est un vin élégant, plus concentré que le 1991 duquel il se rapprocherait. Nous proposons des 2004, 2008, 2010, 2012, 2013, 2014, 2015, et le 2011 dont une partie (5 à 6000 bouteilles) est commercialisée en Cuvée Spéciale avec une belle étiquette.“ Beau Lalande-de-Pomerol 2016, développe un nez complexe et délicat (cassis mûr, cuir), associant puissance et finesse, un vin riche et bien charnu comme on les aime, d’une finale très élégante et veloutée, d’excellente garde. Le 2015, d’un beau rouge profond, concentré et fruité en bouche, aux tanins souples et un nez où dominent la mûre et les épices, est de jolie matière ou l’élégance, naturellement, prédomine. Excellent 2014, un vin charnu comme il se doit, aux tanins bien fermes et savoureux à la fois, tout en nuances avec des notes de griotte et de réglisse, qui poursuit son évolution. Le 2013, aux notes d’humus et de petits fruits noirs surmûris, de bouche structurée, est un vin charpenté mais tout en rondeur. Le 2012 est dense et puissant au nez comme en bouche, avec ses tanins savoureux, au nez de fruits mûrs (myrtille). Le 2011, au nez délicat où dominent la prune et les épices, aux tanins mûrs, d'une jolie finale, est un vin qui a de la charpente mais tout en élégance. Beau 2010, de couleur pourpre, avec beaucoup de structure, où prédominent le cassis et les sous-bois, charpenté, ample, d’une belle persistance. Le 2008, au nez complexe dominé par la cerise et l’humus, est un vin coloré et complet, de bouche puissante, avec ces senteurs de mûre et de musc en finale, de garde. Le 2007 est parfait actuellement, de bouche corsée, de belle couleur pourpre, ample, épicé, d’une très jolie finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûries, à déboucher sur un agneau en osso bucco ou un bœuf sauce béarnaise. Il y a aussi ce 2004, de robe pourpre, avec des nuances de prune et de cassis, aux tanins soyeux, qui est tout en bouche. Le 2003, de bouche persistante avec ces nuances de prune et de fumé, d’une belle harmonie, est un vin structuré et dense, et le 1999, aux senteurs fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées et giboyeuses, un vin ample, avec des tanins présents et harmonieux, de bouche veloutée.

Lucette Bielle

33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone :05 57 51 06 12
Email : bielle@wanadoo.fr
Site personnel : www.viaud.com

CHATEAU MAYNE LALANDE


Depuis plus de 6 générations, la famille Lartigue est attachée à la terre de Listrac. C’est en 1973 que Bernard LARTIGUE devient le nouveau maître du domaine. En vrai médocain dans la lignée de ses ancêtres, et profondément attaché aux vraies valeurs médocaines, c’est avec passion qu’il créera les propriétés Château Mayne Lalande (Listrac), Château Myon de l’Enclos (Moulis) ainsi que Les Cinq Sens du Château Mayne Lalande, sa maison d’hôtes. Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox Un caractère perfectionniste, rigoureux, exigeant d’un vigneron aimant le travail bien fait le mène à la recherche permanente de l’excellence mais aussi à se remettre en question chaque jour pour obtenir le meilleur potentiel du terroir afin d’élaborer de grands vins, disposant d’une aptitude au vieillissement très longue. Son Listrac Médoc 2014, 60% Cabernet-Sauvignon, 30% Merlot, 5% Cabernet franc, 5% Petit Verdot, fort bien élevé en barriques (30% de barriques neuves), est riche en bouquet comme en matière, aux tanins équilibrés, complet, élégant, tout en bouche, aux nuances de cassis, de truffe et d’humus. Le 2013 est très réussi, élégant, aux tanins riches et veloutés à la fois, tout en finesse aromatique (cuir, groseille...), un vin de robe grenat soutenu, bien corsé, à prévoir avec une côte de veau panée à la milanaise ou des brochettes d'agneau. Le 2012, particulièrement savoureux, de belle robe pourpre soutenu, aux notes de framboise et de cannelle, est d’une grande harmonie, très parfumé, séveux, généreux et persistant. Le 2011 (50% de barriques neuves), est tout en bouche, à dominante de rondeur, ferme en bouche, tout en nuances aromatiques (cerise noire, cannelle…), de très bonne évolution. "Le millésime 2016, nous raconte Bernard Lartigue, est une année avec beaucoup de soubresauts climatiques qui demandait beaucoup d’observation de la plante pour garantir d’avoir des raisins sains. Nous nous dirigeons vers l’excellence grâce à la générosité de Dame Nature et au travail intensif de tous les collaborateurs des propriétés. Un grand merci !"

Bernard Lartigue
7, route du Mayne
33480 Listrac Médoc
Téléphone :05 56 58 27 63
Télécopie :05 56 58 22 41
Email : blartigue2@wanadoo.fr
Site : chateaumaynelalande
Site personnel : www.chateau-mayne-lalande.com


> Nos dégustations de la semaine

Château CORBIN MICHOTTE


Au sommet, tant ce cru associe élégance et typicité. 
?En 2018, nous dit Hubert Boidron, nous proposons le 2015, une année idéale, nous avons pu vendanger à la carte, on se promenait et on prenait son temps car le climat a été extrêmement clément, et, ainsi, on a pu laisser mûrir les raisins à leur rythme. Nous avons obtenu un très joli millésime, un vin très concentré, aux arômes de fruits bien préservés.
Le 2016 va sortir à l?automne, on peut l?apparenter au 2015.
Le travail à la vigne a été plus important car la nature a été très généreuse dans sa fertilité et il a fallu intervenir pour faire tomber suffisamment de grappes afin d?obtenir une concentration suffisante, c?était nécessaire pour pallier à la surabondance.
Le 2016 présente une très belle couleur et cela se verra uniquement dans les propriétés qui ont fait l?effort de faire des vendanges ?en vert? afin de privilégier la concentration, c?est le gage de la qualité. En 30 ans de carrière, je n?avais jamais vu une vendange aussi abondante? Le vin offre des arômes de fruits rouges et de fleurs blanches, j?ai fait attention à ne pas sur-extraire, pour ne pas avoir de vins trop durs. Très beau potentiel de garde de 10 à 15 ans, supérieur au 2015.
Nous accentuons le respect de l?environnement, nous continuons à ne pas utiliser de désherbants, nous avons éliminé tous les produits dangereux de synthèse en les remplaçant par des produits naturels qui sont essentiellement à base de cuivre et de soufre. Nous sommes passés à 100% du travail du sol et cela dans la totalité des vignobles Boidron, que ce soit à Corbin Michotte, à Calon ou à Cantelauze.?
Superbe Saint-Émilion GC 2015 Bio, un grand vin de couleur grenat, aux tanins très équilibrés, au nez subtil dominé par les petits fruits rouges à noyau et les épices, un vin riche en couleur et en arômes, aux notes de fruits macérés en finale, de bouche savoureuse, de garde. Le 2014, de belle robe pourpre, complexe au nez comme en bouche (griotte, épices, poivre), classique, typé comme nous les aimons, aux tanins fermes et fondus à la fois. Le 2013 est particulièrement harmonieux, très élégant, au bouquet dominé par l?humus et les petits fruits rouges frais, de bouche ample, très classique.
Beau 2012, avec ce nez de griotte surmûrie, un vin qui est complexe, aux tanins bien équilibrés, d?une richesse réelle et persistante, avec des notes de prune cuite, finement poivré, idéal avec des paupiettes de veau en cocotte ou une côte de bœuf marchand de vin. Formidable GCC 2009, un grand vin marqué par l?élégance, très typé, au nez d?humus et d?épices, associant richesse et finesse en bouche, coloré et charnu, aux tanins puissants et souples à la fois, qui commence à se goûter remarquablement actuellement, à prévoir, par exemple, sur un carré d'agneau persillade ou des magrets de canard aux cèpes. Le 2008 est très typé, très spécifique de ce grand millésime classique bordelais, de couleur pourpre intense, aux tanins savoureux, très parfumé, associant gras et intensité, un vin généreux, avec cette bouche séduisante dominée par les fruits à noyau et la cannelle. Le 2007 est de bouche corsée, de belle matière, aux connotations de cerise, de sous-bois et d?épices, aux tanins très étoffés, un vin velouté où l?élégance s?exprime à plein, vraiment remarquable aujourd?hui.
Vous allez aimer aussi leur Montagne-Saint-Emilion Château Calon 2012, sol argilo-calcaire sur calcaire à astéries, un vin au sommet de son appellation, très typé, aux connotations complexes de griotte, de pruneau et de sous-bois, qui a des tanins mûrs, de bouche veloutée et ample. Et ce Pomerol Château Cantelauze 2012, Merlot 90%, Cabernet franc 10%, tout en couleur et en matière, au nez subtil dominé par des senteurs persistantes de fumé, d?humus et de cerise noire, de bouche ample, de garde.

Famille Boidron

33330 Saint Emilion
Tél. : 05 57 51 64 88
Email : vignoblesjnboidron@wanadoo.fr
www.boidron.info


Château LUCHEY-HALDE


En 1999, Bordeaux Sciences Agro, Ecole Nationale Supérieure d?Ingénieurs Agronomes a redonné vie au Château Luchey-Halde disparu quelque 80 ans plus tôt. Dès l?époque romaine, des vignes étaient présentes sur le terrain de l?exploitation. Au fil des siècles, de nombreuses propriétés ont disparu au gré des crises et du fait de l?extension de l?aire urbaine.
Le vignoble s?étend sur 23 ha. Il est composé de 19 ha de rouge : Cabernet-Sauvignon (55%), Merlot (35%), Cabernet franc (5%) et Petit Verdot (5%), et de 4 ha de blanc : Sauvignon blanc (37%), Sauvignon gris (18%) et Sémillon (45%). Une étude pédologique extrêmement poussée, réalisée par les enseignants-chercheurs de Bordeaux Sciences Agro, a permis une implantation optimale de ce vignoble grâce à la mise en adéquation des cépages avec les différents types de sols.
?Notre appartenance à une école d?agronomie nous a permis d?aller plus loin dans notre démarche environnementale. Nous avons engagé un programme agro-écologique basé sur l?innovation et la recherche. Il a pour ambition de faire naître des pratiques à la fois respectueuses de l?environnement et économiquement viables. La transmission de notre savoir : Cette exploitation est aussi un lieu de partage et de transmission des savoirs. C?est un outil pédagogique accessible à tous les élèves ingénieurs que ce soit dans les domaines de la production, de la gestion financière ou de la commercialisation. Nous accueillons de nombreux stagiaires souhaitant compléter leur parcours de formation.?
Qualité constante avec ce Pessac-Léognan rouge 2015, dense, où se mêlent la griotte, la groseille et l?humus, aux tanins soyeux, il est bien charnu, ample et structuré, de jolie garde (24 €, il les vaut bien). Beau 2012, savoureux, d?une couleur profonde, riche et subtil à la fois, complet, aux tanins soyeux, avec des arômes de sous-bois et de groseille, est d?une très belle finale en bouche, d?excellente évolution, à prévoir avec un jarret de veau aux petits oignons ou un chaud-froid de cailles, par exemple. Le 2011, tout en bouche, fin et corsé à la fois, mêle structure et distinction, gras, de couleur pourpre, avec des notes de framboise et de fumé, aux tanins moelleux mais présents.
Savoureux Pessac-Léognan blanc 2015, avec cette ampleur caractéristique, alliant charpente et finesse, d'une belle finale aromatique (poire, bruyère...) très séduisant (24 €). Le 2012, avec ce bouquet unique d?agrumes frais, d?un bel or pâle brillant, est d?un bel équilibre, d?une très bonne acidité, d?une belle fraîcheur persistante, est un vin classique, tout en bouche. on retrouve aussi Les Haldes de Luchey rouge aux tanins mûrs, très classique, élégant, avec de la matière, aux arômes de fruits rouges intenses, très réussi comme Les Haldes de Luchey blanc, de robe dorée, riche au nez, avec des senteurs de pamplemousse et de noix, un vin gras et nerveux à la fois.

Directeur : Olivier Lavialle - Directeur Technique : Pierre Darriet
17, avenue du Maréchal Joffre
33700 Mérignac
Tél. : 05 56 45 97 19
Email : info@luchey-halde.com
www.luchey-halde.com


Château CANTINOT


C'est en 2002 que la famille Bouscasse jette l'ancre au Château Cantinot. Florence est la petite-fille de Nicole de Luze et de Pierre Vieljeux qui fut président de la compagnie maritime Delmas Vieljeux, et Yann était courtier maritime.
La roue de Mulhouse, emblème de la compagnie maritime, devient la marque de reconnaissance du Château et signe son renouveau.
Très agréable Blaye Côtes de Bordeaux 2010, 55% Merlot, 35% Cabernet Sauvignon et 10% Cabernet franc, d?un beau rouge profond, il est riche en fruits et en arômes, tout en finesse tannique, c?est un vin très parfumé, ample et structuré, d?une belle finale en bouche (18 €).
Il y a aussi ce Blaye Côtes de Bordeaux Orbite de Cantinot 2012, 100% Cabernet Sauvignon, de bouche fondue, de belle couleur, parfumé, avec ces nuances de sous-bois et de griotte, aux tanins fermes et ronds à la fois, il se goûte très bien aujourd?hui (45 €).

Yann et Florence Bouscasse
1, Cantinot
33390 Cars
Tél. : 05 57 64 31 70
Email : chateau.cantinot@wanadoo.fr
www.chateau-cantinot.com



> Les précédentes éditions

Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017

 



Château BELLES-GRAVES


Château de VIMONT


Château FONBADET


Château HAUT-SAINT-CLAIR


Château FONROQUE


Château TRONQUOY-LALANDE


Château PONT LES MOINES


Château BRAN de COMPOSTELLE


Château de CHANTEGRIVE


Château de MAUVES


Château LAUDUC


Château CORBIN MICHOTTE


Château HENNEBELLE


Château BÉCHEREAU


Château CERTAN de MAY de CERTAN


Château CORNEMPS


Château GRAND-PUY-LACOSTE


Château HAUT-MACÔ


Château DAVID


Vignobles PELLE


Château FONTBONNE


Domaine de GRANDMAISON


CLOS DES LUNES


Château LAFLEUR du ROY


Château CANTENAC


Château FRANC LARTIGUE


Château VALENTIN


Château MAUVINON


Domaine de CHEVALIER


Château ORISSE du CASSE


Clos du PÈLERIN


Château La MOULINE


Château Le BOURDIEU



CHATEAU PONT LES MOINES


CEDRIC CHIGNARD


CHÂTEAU FILLON


CHATEAU VALGUY


CHATEAU HOURBANON


CHATEAU LAROQUE


SCE DU CLOS BELLEFOND


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


CLOS TRIMOULET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales