Bordeaux Attitude

Edition du 09/07/2019
 

Château du Grand Bos

Référence

Château du GRAND BOS


Situé au rang de 1er Grand Vin Classé au classement du Guide DUSSERT-GERBER, le Château du Grand Bos fait des vins de Graves depuis le XVIIe siècle. Le lieu, vignoble de clairière entouré de bois de chênes, de pins maritimes, de châtaigniers et d’acacias sur 30 ha d’un seul tenant, est un espace de paix et de sérénité que nulle vision d’habitation étrangère ne vient polluer. La demeure, bordée par un parc où se remarquent des arbres centenaires, est un modèle de sobre harmonie, avec ses ailes de communs entourant une cour carrée fermée par une grille. La première construction du XVIIe siècle a fait l’objet de restaurations à deux reprises, en 1771, et en 1988, et seulement 9 familles ont possédé ce “Bourdieu” (dès le moyen-âge à Bordeaux, le Bourdieu est un domaine à vocation viticole et vinicole fondé par les Bourgeois de Bordeaux et commandé par une demeure souvent de belle architecture entourée de ses communes) depuis la fin du XVIIe siècle jusqu’à nos jours, dont celles des CROZILHAC, à la fois Bourgeois de Bordeaux et Seigneurs de Lescaley et de Laguloup, de 1650 à 1830. Aujourd’hui, la famille VINCENT-ROCHET, amoureuse de la nature, entourée d’une équipe où s’allient compétence, jeunesse, et expérience, met sa passion et son talent dans la culture traditionnelle de ses vignes et dans l’élevage de ses grands vins en associant la tradition rigoureuse du Bordelais à la modernité qui permet de maîtriser soigneusement leur vinification et leur vieillissement. Comme tous les vins de l’AOC GRAVES, ceux du Grand Bos sont obligatoirement des vins d’assemblage, les monocépages étant interdits. Les BLANCS sont majoritairement de sémillon (la douceur, l’aptitude au vieillissement), suivi par le sauvignon (le fumé), avec un faible pourcentage de muscadelle (la saveur légèrement musquée). Les deux premières années, ils ont de la fraîcheur, de la minéralité, et des arômes rappelant des fleurs ou des fruits, apportés par les variétés cultivées. Entre la deuxième et la troisième année, il y a une période de quelques mois où ils peuvent se fermer. Après cela, ils vont voir le fruit s’estomper et acquérir le bouquet qui se prolongera en s’affinant pendant environ 5 à 7 ans. Ensuite apparaissent des saveurs de type Xérès que certains apprécient mais que d’autres n’aiment pas. À chacun de décider s’il recherche ces saveurs particulières ou s’il préfère boire ses blancs dans les cinq ans. Les ROUGES sont équilibrés entre le cabernet-sauvignon (la finesse aromatique, la pureté) et le merlot (la rondeur, le corps) avec un petit apport de ce merveilleux cépage qu’est le petit verdot (la vivacité, la puissance, la subtilité aromatique et l’aptitude au vieillissement). Eux aussi ont leur période de jeunesse où le fruit domine tandis que les tanins sont très présents, période qui dure de 3 à 5 ans. On peut aimer goûter un vin jeune. Ensuite arrive la période de maturité avant la plénitude qui survient entre 5 et 10 ans selon les millésimes où le bouquet se substitue au fruit avec des nuances de grillé, de rôti, d’épices, de venaison ou de sous-bois. Au-delà, c’est l’apogée où les tanins se fondent peu à peu complètement et où les saveurs en bouche se font plus complexes. Au Grand Bos, même dans les millésimes moyens les vins se gardent au moins 10 ans et pour les bonnes années, ils atteignent 20 ans sans problème dans une bonne cave. Les vins rouges doivent être bus à une température de 16 à 17°C, et les vins blancs entre 7 et 9°C et jusqu’à 10 à 12°C pour des vins plus vieux. Nous préconisons de les transférer sans brusquerie dans une carafe, ce qui permet d’éliminer avec les dernières gouttes le dépôt naturel cristallisé au fond de la bouteille et surtout de favoriser, par l’aération, l’émergence du bouquet. C’est cette dernière raison qui nous conduit à conseiller aussi le carafage pour des vins jeunes. Voici quelques commentaires sur les divers millésimes qui sont tous différents : Rouge 2009 : reflets rubis profond, nez capiteux à nuances réglisse/caramel, bouche puissant et charnu, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois). Bonne persistance. Rouge 2010 : robe somptueuse, osmose entre les fruits et les tanins fins. En bouche corps robuste et savoureux, sur les fruits rouges et noirs bien mûrs, la réglisse. Très bel équilibre, finale longue et savoureuse. Rouge 2011 : belle robe sombre aux reflets cerise, nez doux, agréablement persistant très légèrement épicé, l’attaque ronde et puissante, charnu et capiteux. Des tanins présents sans être agressifs donnent une bonne longueur. Rouge 2012 : robe grenat, nez boisé sur des arômes de fruits rouges et noirs, des notes de vanille et d’épices, attaque gourmande, franche, arômes toastés et vanillés, tanins puissants qui soulignent une finale longue et savoureuse. Blanc 2016 : robe brillante, lumineuse. Nez intense de fruits secs et d’agrumes, nuances exotiques, une attaque fraîche et délicat en bouche. Évolution grasse, acidulée, bon équilibre avec une finale légèrement minérale.

   

Château du Grand Bos

André Vincent et Marie Vincent-Rochet
Lieu-dit Grand Bos
33640 Castres
Téléphone : 05 56 67 39 20

Email : chateau.du.grand.bos@free.fr




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château VOSELLE


“Achetée en novembre 1965 par mon père, cette petite exploitation portait le nom de Domaine de Petit Vauzelle, très connu au début du siècle car étant un Premier Cru de Néac médaillé aux expositions de Paris, Liège et Bordeaux. La superficie est de 6 ha. Depuis toujours le désherbant est banni: la destruction des mauvaises herbes se fait mécaniquement par une succession de travaux superficiels de la terre. Nous évitons les labours profonds (comme cela se faisait autrefois) afin de protéger la vie du sol. Aucun apport d’engrais chimiques : nous travaillons uniquement avec un engrais organique utilisable en Agriculture Biologique. Ce dernier favorise avant tout la santé du sol ainsi que la vie qu’il contient (micro-organismes, vers de terre…). Lutte phytosanitaire la plus raisonnée possible : développer la faune auxiliaire tout en diminuant les intrants phytosanitaires. Le dernier cas concret de cette lutte raisonnée est la mise en place de la confusion sexuelle.” Voilà un très savoureux Lalande-de-Pomerol 2016, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges caractéristiques (groseille, fraise), d’un bel équilibre, ample et riche, c’est un vin charnu comme on les aime, de garde. Le 2015, médaille d’Or concours des Vins d’Aquitaine 2017, est très représentatif de ce beau millésime classique bordelais, tout en couleur, au nez délicat, avec ces notes très persistantes de fumé et de griotte, chaleureux, de garde. Le 2014, médaille d’Or au concours des Vins d’Aquitaine 2016, où se mêlent la griotte et l’humus, associe concentration et finesse, de bouche ample, parfumée et fondue, il est de très bonne garde. Le 2013, développe un nez où dominent la fraise des bois mûre et de cannelle, un vin de bouche classique. Le 2012, mêle puissance et finesse, un vin coloré, élégant et intense, très parfumé (petits fruits noirs, humus), avec cette pointe de poivre en finale. 

Isabelle Golin-Simon
15, avenue de Chevrol
33500 Néac
Téléphone :05 57 51 61 77
Email : chateau.voselle@orange.fr

Vignobles Jean GALAND et ses Enfants


Le vignoble familial Château Galand est une propriété fort ancienne, dont les bâtiments datent pour certains du XVIe siècle. Ses vignes s'étendent du flan méridional du fameux coteau argilo-calcaire en pente douce de Canon jusqu'aux plaines alluviales de la Dordogne dont les méandres serpentent à quelques mètres de là. La côte de Canon-Fronsac est le prolongement géologique vers le sud-ouest de la grande côte de Saint-Émilion portant les crus les plus prestigieux de l'appelation. Elle en est séparée sur une distance de 5 à 6 km par la plaine de Pomerol à l'est. Au nord, s'étendent les vignobles de Fronsac. On y retrouve les calcaires à astéries et la molasse du Fronsadais donnant le vin dont le caractère suffit à le distinguer. Le relief accidenté de la région empêche la stagnation des eaux et la proximité des rivières protège les vignes des gelées. Vous ne pourrez qu’apprécier ce grand Canon-Fronsac 2016, très typé, harmonieux, aux connotations fruitées et épicées, aux tanins mûrs et riches, il est classique et élégant, avec de la matière et une bouche chaleureuse, un vin racé comme on les aime, qui développe en finale des connotations délicates de fruits macérés et de poivre, de garde, naturellement. Le 2015, très typé également, dense, de belle couleur pourpre, au nez de fruits macérés et d’épices, il est de bouche riche et fondue à la fois, avec des notes de prune, de cuir et musc, d’une belle finale, de garde. Le 2014, charnu et gras, au nez subtil, dominé par la griotte et l’humus, avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et d'épices au palais, a des tanins amples mais très fins, un vin complet, tout en charme, idéal, aujourd’hui, sur un filet de bœuf grillé ou un tournedos aux cèpes. Excellent Bordeaux Supérieur Château Galand 2016, également au sommet de son appellation, coloré, au nez dominé par la mûre et la framboise, de bouche ample où se retrouvent la griotte et la prune.


La Malatie
33126 Fronsac
Téléphone :05 57 25 20 72 et 06 27 05 05 38
Email : pharmaciejeangaland@orange.fr
Site personnel : www.chateaufronsac.com

Château BEYNAT


Le Château fête son centenaire. Il est né en 1917 suite à l’achat de plusieurs parcelles par Léonard Nebout à Castillon.“Les traitements sont uniquement fait avec du soufre contre l’oïdium et du cuivre (bouillie bordelaise) contre le mildiou, expliquent ces deux vignerons motivés et passionnés. Nous raisonnons nos passages en fonction de la pousse de la vigne et surtout de la pluviométrie. Depuis 2015, nous sommes en biodynamie. Cette pratique culturale met en scène la vie du sol, le végétal et le vin produit. Le but, relever l’identité de nos terroirs, l’harmonie. Vous allez apprécier ce Castillon Côtes de Bordeaux 2016 Bio, vignoble de 14 ha, Merlot et Cabernet franc, élevé 18 mois en cuves, avec des nuances de violette et de poivre, riche en couleur, bien classique, alliant finesse et structure, un vin qui poursuit sa très belle évolution. Le 2015, d’un joli rouge soutenu, aux notes de fraise des bois et de griotte, associe structure et finesse, savoureux, de bouche persistante. Très charmeur Castillon Côtes de Bordeaux Terre à Terre 2016 Bio, un pur Merlot, élevé dans une amphore d’argile de Toscane durant 11 mois, sans soufre, étonnant par son fruit, de bouche suave, avec ces connotations subtiles de fruits rouges et de violette, très harmonieux Beau Castillon Côtes de Bordeaux cuvée Léonard 2016, médaille d’Or Paris 2018, élevé 12 mois en fûts, c’un vin qui associe structure et velouté, de couleur grenat soutenu et intense, au nez bien de fruits surmûris et de sous-bois, charnu, aux tanins soyeux mais présents. Excellent Bordeaux rosé Pink by Beynat (l’étiquette est particulièrement moderne et réussie), Merlot et Cabernet franc, de robe très limpide, au nez subtil de fraise et de rose, sec et friand, vif et parfumé en bouche, quand cet autre Bordeaux rosé Floyd by Beynat, pur Malbec, lui, de belle teinte, est finement épicé, tout en arômes, de bouche agréable, idéal sur une quiche ou à l’apéritf, notamment. Joli Bordeaux blanc, marqué par son Sauvignon, issu d’une macération pelliculaire, aux notes de pomme et de fleurs, très séduisant, parfumé et persistant, de bouche intense, tout en finale vive. Il y a également le Saint-Emilion 2016, médaille d’Or Concours Bordeaux 2018, issu d’un petit vignoble d’un hectare, bien marqué par les Cabernets, élevage en fûts 12 mois, au nez intense, où dominent la fraise des bois mûre et le cuir, mêlant structure et charnu, d’exccellente garde, naturellement.

Alain Tourenne
3 bis, Château Beynat
33350 Saint-Magne-de-Castillon
Téléphone :05 57 40 01 14
Email : atourenne@gmail.com
Site personnel : http://chateaubeynat.com

CLOS TRIMOULET


Situé au nord de Saint-Emilion, le "Clos Trimoulet" est une propriété exclusivement familiale, où cinq générations de viticulteurs se sont transmis un savoir faire ancestral. Guy Appollot et ses deux fils, Alain et Joël, ont su préserver cet héritage traditionnel tout en le conjuguant aux techniques les plus modernes. Les hectares de la propriété sont répartis sur plusieurs parcelles avec des sols argileux et sablonneux qui apportent au vin charpente, longévité et finesse. Les raisins sont ramassés à parfaite maturité et grâce à une longue cuvaison qui extrait au maximum les tanins, le "Clos Trimoulet" est un excellent vin de garde. Toute la production est mise en bouteilles à la propriété, après un élevage de 18 mois en barriques de chêne. Remarquable Saint-Émilion GC 2012, coloré et très parfumé, d’une jolie concentration en bouche, aux notes de fruits rouges et de réglisse, charnu, aux tanins bien soyeux mais bien riches.  Le 2011 est excellent, parfumé (humus, griotte, mûre), tout en bouche, aux tanins amples, au nez complexe (violette, fraise des bois), alliant souplesse et charpente, chaleureux. Superbe 2010 (médailles d’Argent Concours Bordeaux 2012 et Vignerons Indépendant 2010) : millésime très apprécié dans la lignée du 2009, un vin d’une très belle concentration, très élégant et d’une belle finesse, très équilibré, aux arômes de fruits très mûrs (fruits noirs), c’est vraiment l’équilibre et la finesse qui dominent. Beau 2009, médaille d’Argent au Challenge international du vin 2011, aux senteurs de fruits rouges, de cuir et de sous-bois, bien en bouche, puissant, savoureux, riche en couleur comme en charpente, de garde comme le 2008, médaille d’Argent au concours des Vignerons Indépendants, au bouquet subtil où règnent le pruneau et les épices, mêlant souplesse et structure. Le 2007, de bouche fondue et parfumée, est bien classique, tout en rondeur, de couleur rubis intense, au nez marqué par la groseille et les sous-bois, avec des tanins ronds, associant richesse et harmonie, corsé et épicé comme il le faut. “Le 2007 est un millésime miraculeux, explique Alain Appollot, la nature a été généreuse avec nous. Grâce à notre travail en amont, aux soins que nous avions apportés à la vigne durant tout l’été, les raisins étaient très jolis, les analyses étaient d’ailleurs très bonnes, surprenantes même, révélant des PH tout à fait corrects. Cela donne des vins très fruités, d’un bel équilibre, des vins assez classiques finalement. Pour l’élevage, nous n’avons pas trop utilisé de bois neuf, nous ne tenons pas à masquer les vins. Je respecte le millésime et ses caractéristiques, je ne cherche pas à les gommer mais au contraire à souligner le meilleur.”

Earl Appollot

33330 Saint-Emilion
Téléphone :05 57 24 71 96
Télécopie :05 57 74 45 88
Email : contact@clos-trimoulet.com
Site : clostrimoulet
Site personnel : clos-trimoulet.com


> Nos dégustations de la semaine

Château BASTIAN


Vous pourrez apprécier ici le Bordeaux Réserve 2016, c?est un vin corsé et riche en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau.
Excellent Pessac-Léognan rouge Château d?Eyran 2015, de couleur intense, racé, aux tanins riches, aux connotations de cassis, de mûre et de poivre, il est tout en élégance et

Stéphane Savigneux

33124 Auros
Tél. : 05 56 65 51 59
Fax : 05 56 65 43 78
Email : stephane@savigneux.com
www.savigneux.com


Château CONFIDENCE DE MARGAUX


Dominique Befve (Château Lascombes) se plaît à élever soigneusement son Margaux 2012, 50% Merlot et 50% Cabernet-Sauvignon, cuvaisons longues de 38 jours, fermentations malolactiques en barriques, bâtonnage pendant 4 mois, élevage de 20 mois 50% en barriques neuves et 50% en cuves, le tout donnant un vin comme il les aime, riche en couleur, harmonieux, au nez de petits fruits rouges bien caractéristiques (pruneau, cerise noire), dense et velouté, de jolie bouche complexe, à la fois souple et ferme en finale (20 €).

Pia et Dominique Befve
SC Vinodom - 121, avenue de Port du Roy
33290 Blanquefort
Tél. : 06 62 51 12 79 et 06 07 03 19 60
Email : dominique.befve@orange.fr
http://chateau-confidence.blogspot.fr/


Château CAILLIVET



> Les précédentes éditions

Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018

 



Château CROQUE MICHOTTE


Château du GRAND BOS


Château JOUVENTE


Château LAFARGUE


Château Le BOURDIEU


Château D'ARRICAUD


Château FONROQUE


Château HAUT-BERGERON


Château LAFON


Clos RENÉ


Château de VALOIS


Château FONBADET


Vignobles PELLE


Château de CRAIN


Château PLANTIER ROSE


Château HAUT-MACÔ


Château CLOS des PRINCE


Château BELLE GARDE


Château HAUT-LAGRANGE


Château BOSSUET


Château du PAYRE


Château ST ESTEPHE


Château HAUT FERRAND


Château MAUVINON


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Château PANCHILLE


Château La ROSE SARRON


Château LAVISON


Château LESTAGE-DARQUIER


Château LAUDUC


Château DESMIRAIL


Château VIEUX RIVALLON


Château TOULOUZE


Château LAFLEUR du ROY



CHATEAU DU MASSON


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


CHÂTEAU FILLON


DOMAINE DU CHALET POUILLY


DOMAINE GOURON


CHAMPAGNE GOSSET


DOMAINE ALAIN VIGNOT



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales