Bordeaux Attitude

Edition du 12/06/2018
 

Château Lascombes

Elégance

Château LASCOMBES


Lascombes s’étend sur 112 ha. Beaucoup de soins et d’observation sont apportés au vignoble composé de 50% Merlot, 45% Cabernet-Sauvignon et 5% de Petit Verdot. Effeuillage manuel, éclaircissage raisonné pied par pied. Toutes ces efforts ont pour but de favoriser la maturation du raisin en lui offrant un environnement plus aéré et une parfaite exposition au soleil jusqu’aux vendanges. Une centaine de vendangeurs viennent chaque année récolter à la main les précieux raisins après analyse des maturités. Le raisin est déposé sur une première table de tri puis passe au tri optique, une dernière table de tri permettant de parfaire le travail. Le raisin est ensuite légèrement foulé, sa température est abaissée pour une macération à froid. La fermentation alcoolique se déroule à une température maîtrisée de 28°, rythmée par de légers remontages. La macération post-fermentaire s’effectue à 30°, accompagnée de dégustation quotidienne pour déterminer la durée optimale de cuvaison. Le réaménagement du cuvier permet désormais de réaliser l’écoulage et l’entonnage par gravité. La fermentation malolactique s’effectue en barriques. Le vin est élevé en barriques neuves à 80% pendant 18 à 20 mois. La production annuelle est de 300 000 bouteilles de Château Lascombes et de 200 000 bouteilles de Chevalier Lascombes, le second vin. Les différentes démarches qualitatives, entre autres HACCP, permettent de maîtriser la qualité et la traçabilité et garantissent ainsi la protection du consommateur.

   

Château Lascombes

Dominique Befve
1, cours de Verdum
33460 Margaux
Téléphone : 05 57 88 70 66

Email : contact@chateau-lascombes.fr





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château JOUVENTE


Amoureux du vin, David le père et Benjamin le fils étaient désireux de bâtir une entreprise familiale fondée sur la terre, la vie et la transmission. Leur rêve est devenu réalité avec Château Jouvente qui a été un coup de cœur pour toute la famille. Selon le père et le fils, Château Jouvente est "un joyau bordelais qui ne demande qu'à être découvert et apprécié. Nos vins sont typiques de l’AOC Graves, mais surtout reconnaissables par leur élégance, leur équilibre et leur fruité.” “Emblématiques de leur appellation, les vins de Château Jouvente ont été largement récompensés ces dernières années par le Trophée d'appellation des Grands Crus de Graves. Côté cultural, la vigne est travaillée en lutte raisonnée et en bio-contrôle, ce qui permet aux pieds de vigne de renforcer leur propre résistance face aux attaques de maladie et de se développer sur un sol riche en micro-organisme. Les rouges sont composés de merlot, de cabernet-sauvignon et de Petit-Verdot. Le blanc est issu du Sauvignon et du Sémillon et est un produit confidentiel (produit qu'à 8.000 bouteilles). Cette charmante propriété de 8,7 ha est située au centre du village d’Illats, à 25 km au sud de Bordeaux. En vous y rendant, vous êtes certains de profiter d'une visite personnalisée et riche en enseignement. L'équipe de Jouvente vous fera découvrir, autour d'une demeure du XVIIIe siècle, le vignoble, son mode de culture en bio-contrôle, son chai à barrique et sa cave souterraine rare. La visite se conclura par une dégustation d'au moins cinq vins. Une adresse à ne pas manquer pour le plaisir des yeux et du palais. Coup de cœur pour leur Graves rouge 2015, issu des Cabernet-Sauvignon, Merlot, Petit Verdot, élevé en fûts, de couleur soutenue, au nez de cassis, de prune et d’épices, associant rondeur et structure, un vin très bien élevé, gras, tout en bouche. Le 2014, récompensé au Trophée des Graves, est long en bouche, au nez légèrement poivré, un vin avec des notes spécifiques et persistantes de mûre et d’épices, quant le 2012, médaille d’Or à Lyon, au bouquet de sous-bois et de cassis mûr, de bouche ample et fondue, développe des tanins enrobés. Le 2011 a des nuances de violette et de framboise, des tanins souples, des senteurs de fruits rouges surmûris, et poursuit une belle évolution comme le prouve ce 2008, de bouche parfumée, riche et fondue à la fois, où se mêlent la framboise et l’humus, a des tanins soyeux. Joli 2007, qui sent bon la griotte et les sous-bois, de bouche ample et souple à la fois, un vin de couleur rubis profond. Le Graves rouge La Source 2015, élevé en cuves Inox, plus rond, aux arômes de framboise, de pivoine et d’épices, se débouche sur un poulet froid en gelée au safran ou un pâté de foies de volaille en terrine. Le Graves blanc 2016, Sauvignon et Sémillon, fermentation en barriques, est suave, un vin où s’entremêlent les fruits (agrumes) et les fleurs fraîches, de bouche séductrice. Séduisant Vin de France rosé la Fontaine de Jouvente 2016, Merlot (75%), Cabernet-Sauvignon (25%), vif et floral, qui sent bon la framboise.

D. Gutmann & Fils
93, le Bourg
33720 Illats
Téléphone :05 56 62 49 69 et 06 72 31 45 81
Email : chateaujouvente@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-jouvente.fr

Château BEYNAT


Le Château fête son centenaire. Il est né en 1917 suite à l’achat de plusieurs parcelles par Léonard Nebout à Castillon.“Les traitements sont uniquement fait avec du soufre contre l’oïdium et du cuivre (bouillie bordelaise) contre le mildiou, expliquent ces deux vignerons motivés et passionnés. Nous raisonnons nos passages en fonction de la pousse de la vigne et surtout de la pluviométrie. Depuis 2015, nous sommes en biodynamie. Cette pratique culturale met en scène la vie du sol, le végétal et le vin produit. Le but, relever l’identité de nos terroir, l’harmonie et l’équilibre de nos vins.” Vous allez apprécier ce Castillon Côtes de Bordeaux 2015 Bio, vignoble de 14 ha, Merlot et Cabernet franc, élevé 18 mois en cuves, d’un joli rouge soutenu, aux notes de fraise des bois et de griotte, qui associe structure et finesse, savoureux, de bouche persistante. Très charmeur Castillon Côtes de Bordeaux Terre à Terre 2016, toujours Bio, bien sûr, un pur Merlot, élevé dans une amphore d’argile de Toscane durant 11 mois, sans soufre, étonnant par son fruit, de bouche suave, avec ces connotations subtiles de fruits rouges et de violette, très harmonieux, vraiment agréable. Le Castillon Côtes de Bordeaux cuvée Léonard 2014, élevé 12 mois en fûts, de belle robe pourpre, est un vin généreux, dense, à dominante de petits fruits noirs et de musc, qui marie une finesse tannique à une rondeur persistante.  Excellent Bordeaux rosé Pink by Beynat (l’étiquette est particulièrement moderne et réussie), Merlot et Cabernet franc, de robe très limpide, au nez subtil de fraise et de rose, sec et friand, vif et parfumé en bouche, quand cet autre Bordeaux rosé Floyd by Beynat, pur Malbec, lui, de belle teinte, est finement épicé, tout en arômes, de bouche agréable. Joli Bordeaux blanc, marqué par son Sauvignon, macération pelliculaire, aux notes de pomme et de fleurs, très séduisant, parfumé et persistant, de bouche intense, tout en finale vive. Il y a encore le Saint-Emilion Terre Amoureuse 2015, médaille d’Or Concours Bio Aquitaine, issu d’un petit vignoble d’un hectare, bien marqué par les Cabernets, élevage en fûts 12 mois, est très savoureux, dense et généreux, avec des senteurs de fruits rouges mûrs, épicé en bouche, harmonieux, qu’il faut savoir attendre pour profiter de son potentiel. Le 2014 se goûte très bien, à dominante de pruneau, un vin ample en bouche grâce à des tanins soyeux, aux nuances de cerise noire et d’humus.

Alain Tourenne

33350 Saint-Magne-de Castillon
Téléphone :05 57 40 01 14
Email : atourenne@gmail.com
Site personnel : http://chateaubeynat.com

Château La FLEUR CRAVIGNAC


La propriété s’étend sur 7,5 ha d’un seul tenant et associe dès le XVIIIe siècle son nom dans l’histoire de la cité. L’encépagement est constitué à 80% de Merlot, 15% de Cabernet franc et 5% de Cabernet-Sauvignon, sols argilo-calcaire. Culture traditionnelle et absence totale de désherbants, une moyenne d’âge des pieds d’une trentaine d’année avec des rendements, volontairement limités à 45 hl/ha. Coup de cœur pour leur Saint-Émilion GC 2015, qui associe couleur et matière, au nez complexe à dominante de prune et d’humus, aux tanins bien soyeux, de bouche ample avec cette saveur d’épices persistante. Le 2014, médaille d’Or du Concours Mondial des Féminalise à Beaune Avril 2017, et médaille d'Argent au Concours de Bordeaux 2017 (bravo !), de robe grenat, est un beau vin équilibré et ample, puissant, avec ces notes caractéristiques de petits fruits rouges frais, d’épices et de truffe, aux tanins d’une grande suavité et une belle longueur en bouche. Le 2013, médaille d’Argent au concours de Bordeaux 2015, se goûte parfaitement, classique des belles réussites de l’appellation dans ce millésime, de robe pourpre, a des senteurs de cassis mûr et de griotte, fondu. Quant au 2012, lui aussi récompensé d’une médaille d’Argent au même concours en 2015, il est de couleur cerise intense aux reflets pourpres, au nez distingué et persistant de fruits noirs et d'épices, aux tanins enveloppés, et se goûte très bien, avec, par exemple, une fricassée de ris et rognons de veau aux brocolis ou un bœuf aux poivrons.

Jean-Bernard et Henri Beaupertuis

33300 Saint Emilion
Téléphone :06 45 64 23 35 et 06 12 17 60 04
Email : info@chateaulafleurcravignac.com
Site personnel : www.chateaulafleurcravignac.com

CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


Ces propriétaires sympathiques couvent leur petit vignoble de 6 ha planté sur croupes et plateau de structure argilo-calcaire et dont les vignes ont 35 ans. Les cépages Merlot (65%), Cabernet franc (25%) et Cabernet-Sauvignon (10%) sont associés à ce terroir argilo-calcaire et à des soins minutieux (effeuillage, raisins triés avant égrappage, macérations longues, élevage en barriques, dont 1/3 est renouvelé chaque année...). On est bien au sommet avec leur Puisseguin-Saint-Émilion 2014, une référence, très équilibré, de bouche ample où dominent les fruits mûrs (prune, framboise), de jolie robe pourpre, un vin qui allie souplesse et structure, à attendre un peu pour profiter de tout son potentiel. Très beau 2012, charnu, très savoureux, aux notes de groseille et d’humus caractéristiques, qui mêle une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d’une finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie. Le 2011 développe des notes épicées, au nez complexe où dominent les petits fruits mûrs (cassis, groseille), riche et souple à la fois, bien représentatif de ce très joli millésime, parfait avec un pigeon braisé ou un bœuf à la ficelle. Le 2008 de robe grenat, riche, au nez intense, est complexe, d’une belle finale où dominent la cerise noire mûre et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois. Le 2007 est très réussi, un vin équilibré et souple, avec des tanins fondus, très agréable avec ce nez de violette et de petits fruits rouges mûrs, qui associe distinction et richesse, ample et gras, et se goûte très bien. Structure et rondeur, caractérisent cet excellent 2006, tout en bouche, fin et gras, bien charnu, un vin très parfumé (violette, cerise noire) qui poursuit sa belle évolution. Goûtez leur Moulin Saint-Clair 2015, qui dévoile des notes de violette et de mûre, riche en couleur, classique, alliant finesse et structure, de très bonne évolution. Savoureux 2014, au nez de petits fruits rouges, aux tanins fondus mais bien présents, un vin riche et très aromatique, d’une belle harmonie.

Yannick et Andréa Le Menn

33570 Puisseguin
Téléphone :05 57 74 66 82
Télécopie :05 57 74 51 50
Email : chateau.haut.saint.clair@orange.fr
Site : chateauhautsaintclair
Site personnel : www.chateauhautsaintclair.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château LUCHEY-HALDE


Très belle place dans le Classement. Le terroir s?étend sur trois croupes constituées de 5 à 8 m de graves entremêlées d?argile. Il offre des atouts essentiels pour la culture de la vigne avec un très bon ensoleillement et un drainage naturel grâce à des pentes douces.
Cela explique ce Pessac-Léognan rouge 2013, 48% Merlot, 44% Cabernet Sauvignon, 7% Cabernet franc et 1% Petit Verdot, élevé à 100% en barriques, dont 50% de neuves pendant 12 mois, ample, aux senteurs de mûre et de poivre, d?une belle robe profonde et soyeuse, aux nuances de cassis, de pruneau et d?épices au palais, aux tanins riches et savoureux, tout en bouche, un vin ferme et typé (23 €). Le 2012, avec ces nuances de fruits noirs très mûrs et de notes épicées, de bouche classique, un vin corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime tout en charme. Le 2011, riche mais soyeux, avec une bouche ample, parfumée et persistante (violette, pruneau), est un vin très charpenté, idéal avec un rôti de veau en croûte ou un canard sauvage.
Le 2010  est puissant, légèrement épicé, aux tanins riches et veloutés à la fois, aux connotations de mûre et de poivre, un vin complexe, de garde. Le 2009, structuré, élégant, un vin parfumé (cuir, groseille...), de robe grenat soutenu, charnu, charpenté, poursuit son évolution. Remarquable 2008, aux senteurs de fruits noirs mûrs avec des notes de musc, aux tanins amples et très équilibrés, qui allie structure et charme.
Le Pessac-Léognan blanc 2013, 44% Sauvignon blanc, 16% Sauvignon gris et 40% Sémillon, élevé 12 mois en barriques sur lies avec des bâtonnages réguliers, est un vin qui associe élégance et charpente, finesse et densité, de robe claire et brillante, de bouche tout en finesse avec des notes de fruits jaunes et de noix (23 €). Le 2012, d'une grande franchise au nez comme en bouche, alliant des notes florales et fruitées, tout en finesse et structure, est parfait sur des brochettes de fruits de mer ou une aiguillette de bœuf en gelée.

Directeur : Olivier Lavialle - Directeur Technique : Pierre Darriet
17, avenue du Maréchal Joffre
33700 Mérignac
Tél. : 05 56 45 97 19
Email : info@luchey-halde.com
www.luchey-halde.com


Château Les MARCEAUX


Vignoble de 4,50 ha, sur terroir argilo-calcaire et graves pyrénéennes.
On y propose ce Médoc cuvée Sélection 2012, élevé en fûts de chêne (entre 12 et 18 mois suivant les millésimes), 40% Merlot et 60% Cabernet Sauvignon, un vin qui associe structure et velouté, de couleur grenat soutenu et intense, au nez bien de fruits surmûris et de sous-bois, charnu, aux tanins soyeux mais présents (10 €).
Plus intense, bien sûr, le Médoc cuvée L?Optimum 2012, élevé en fûts de chêne dont 50% de fûts neufs, 40% Merlot et 60% Cabernet Sauvignon, aux tanins bien présents mais enrobés, un vin très équilibré, au nez intense, où dominent la fraise des bois mûre et le cuir, mêlant structure et charnu (15 €).

Florence et Jean-Paul Aloird
38, Chemin des Carrières
33340 Lesparre-Médoc
Tél. : 05 56 41 27 90
Fax : 05 56 41 27 90
Email : contact@chateau-lesmarceaux.com
www.chateau-lesmarceaux.com


Château du GRAND BOS


Classé Premier Grand Vin. André Vincent, tout en restant actif à ses côtés, a transmis à sa fille, Marie Vincent-Rochet, la responsabilité de la Scea du Château du Grand Bos dont elle est gérante et la propriété du Gfa de Gravesaltes, détenteur du foncier.
?Nous avons à la vente des millésimes anciens, nous dit-il, ce qui est un atout pour les consommateurs qui n?ont pas de cave digne de ce nom. Encore quelques 1998, 2007, 2008, 2009, 2010, et 2011. Notre 2009 est meilleur que le 2010, c?est un joli Vin très élégant, et nous avons aussi bien réussi le 2007. Nous avons augmenté la superficie du vignoble en plantant plus de 2 ha de Cabernet-Sauvignon, c?est le cépage idéal pour notre terroir.?
Vous allez aimer son Graves rouge 2015, de robe soutenue, nez expressif au fruité intense. Bouche ronde aux tanins particulièrement souples et d?une ampleur séduisante. Du volume et de la matière fruité, un Vin déjà agréable dans sa jeunesse mais d?un bon potentiel de garde. Le 2014, aux arômes puissants de fruits cuits, d?humus et d?épices, de bouche riche, de très bonne garde. Le 2013, corsé mais tout en rondeur, aux tanins soyeux, au nez intense de fruits (griotte) et de fleurs (pivoine), est un Vin très bien équilibré. Beau 2012, un Vin avec beaucoup de structure, tout en bouche, au nez de cerise confite et d?humus, de charpente très élégante.
Remarquable 2011, typé, avec des tanins souples et très équilibrés, charnu, dominé par la fraise des bois mûre et l?humus. Le 2010, de couleur intense, dont le bouquet révèle une belle osmose entre les fruits et les tanins serrés et fins, de bouche soyeuse, d?une belle persistance aromatique, de garde. Le 2009 est puissant, charnu, charpenté, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois) et bien persistants, qui poursuit son évolution. Très classique, le 2008, de belle robe pourpre, gras et coloré, est intense, de bouche riche, pleine et fondue à la fois, aux tanins présents, de garde. Le 2007, intense en couleur comme en arômes, aux notes de fruits rouges surmûris et d'épices, est charnu comme il le faut.
Savoureux Grand Bos blanc 2016, de robe jaune-vert pâle, nez riche. En bouche, attaque fruitée, Vin bien concentré et pur. Beaucoup d?élégance, très belle réussite, un Vin à déboucher, notamment, sur des huîtres chaudes, sabayon au caviar et au concombre ou un foie de veau à la compotée d'oignons doux.
Le 2014 est franc, très agréable, un joli Vin où se mêlent des notes d?amande et de poire, de bouche suave, d?une jolie persistance où l?on retrouve des nuances de pêche jaune.

André Vincent et Marie Vincent-Rochet
Lieu-dit Grand Bos
33640 Castres
Tél. : 05 56 67 39 20
Email : chateau.du.grand.bos@free.fr
www.vin-grand-bos.com



> Les précédentes éditions

Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016

 



Château du PAYRE


Vignobles GASSIES-GAUTEY


Château PLANTIER ROSE


Château du MOULIN VIEUX


Château MAZERIS


Château LAFARGUE


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Château Le BOURDIEU


Château DEVISE d'ARDILLEY


Château LESTAGE-DARQUIER


Château La MOULINE


Château le TUQUET


Château BOUSCAUT


Château GRAND-PUY-LACOSTE


Château JOUVENTE


Château de PANIGON


Château HAUT-BERGERON


Château LAVISON


Château SAINT-HILAIRE


Château de PASQUETTE


Château de CHANTEGRIVE


Château HAUT-LAGRANGE


Château FONROQUE


Château BEYNAT


Château Les GRAVES de LOIRAC


Château LESPAULT-MARTILLAC


Château VAISINERIE


Château du GRAND BOS


Château de CRAIN


Château La ROSE SARRON


Château JURA-PLAISANCE


Château LAJARRE


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


Château HOURTIN-DUCASSE


Château HAUT-SAINT-CLAIR



CHATEAU REDORTIER


CHATEAU VALGUY


CHATEAU DE BEAUREGARD


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHÂTEAU FILLON


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


HENRY NATTER


SCEA CHATEAU CAILLIVET


CLOS TRIMOULET


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales