Bordeaux Attitude

Edition du 17/04/2018
 

Château Lascombes

Elégance

Château LASCOMBES


Lascombes s’étend sur 112 ha. Beaucoup de soins et d’observation sont apportés au vignoble composé de 50% Merlot, 45% Cabernet-Sauvignon et 5% de Petit Verdot. Effeuillage manuel, éclaircissage raisonné pied par pied. Toutes ces efforts ont pour but de favoriser la maturation du raisin en lui offrant un environnement plus aéré et une parfaite exposition au soleil jusqu’aux vendanges. Une centaine de vendangeurs viennent chaque année récolter à la main les précieux raisins après analyse des maturités. Le raisin est déposé sur une première table de tri puis passe au tri optique, une dernière table de tri permettant de parfaire le travail. Le raisin est ensuite légèrement foulé, sa température est abaissée pour une macération à froid. La fermentation alcoolique se déroule à une température maîtrisée de 28°, rythmée par de légers remontages. La macération post-fermentaire s’effectue à 30°, accompagnée de dégustation quotidienne pour déterminer la durée optimale de cuvaison. Le réaménagement du cuvier permet désormais de réaliser l’écoulage et l’entonnage par gravité. La fermentation malolactique s’effectue en barriques. Le vin est élevé en barriques neuves à 80% pendant 18 à 20 mois. La production annuelle est de 300 000 bouteilles de Château Lascombes et de 200 000 bouteilles de Chevalier Lascombes, le second vin. Les différentes démarches qualitatives, entre autres HACCP, permettent de maîtriser la qualité et la traçabilité et garantissent ainsi la protection du consommateur.

   

Château Lascombes

Dominique Befve
1, cours de Verdum
33460 Margaux
Téléphone : 05 57 88 70 66

Email : contact@chateau-lascombes.fr





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château FRANC LARTIGUE


La Scea des Vignobles Marcel Petit, fut créée en 1986 par Marcel Petit avec l’acquisition du Château Pillebois en Castillon Côtes de Bordeaux. Dès 1988, la société s’est enrichie avec les Châteaux Franc Lartigue et Grande Rouchonne (Saint-Émilion), puis, en 1997, la gestion des vignobles est confiée à Élisabeth et Jean-Pierre Toxé, respectivement fille et gendre de Marcel Petit. Le terroir est constitué de sable et de graves, les sols sont travaillés un rang sur deux, les autres rangs étant engazonnés. Toutes les fertilisations sont faites avec des fumures organiques naturelles à faible teneur azotée mais riches en humus. Domaine en démarche qualitative tout en respectant l’environnement (certification HVE 3 - ISO 1401). Pour le Château Franc-Lartigue, le gel a été dévastateur, nous rappelle Jean-Pierre Toxé, de ce fait, un volume moindre mais une qualité correcte. Le millésime 2017 est de belle couleur, il possède une acidité un peu élevée, c'est un vin assez fin, je le rapprocherais des millésimes 2014 ou 1996. Il commercialise cette année les 2014 et 2015 puis les Côtes de Castillon et Saint-Emilion 2016. Encore et toujours, tous nos soins sont apportés au rajeunissement du vignoble. Vous allez apprécier ce Saint-Émilion GC 2015, issu de vignes de 42 ans, assemblage de 70% de Merlot et parts égales de Cabernets franc et Sauvignon, vieilli 12 mois en barriques dont 1/3 de fûts neufs, aux senteurs d’humus et de cassis mûr, un vin de bouche ample et fondue, gras et persistant, riche en arômes (cerise noire, cuir, sous-bois) comme en structure. Le 2014 a une robe rouge cerise limpide, développe un nez de griotte mais aussi des arômes de cassis et de pivoine et une bouche fraîche aux tanins fondus. Très joli 2013, parfumé et fin, tout en bouche, à dominante de rondeur, tout en nuances aromatiques (cerise noire, cannelle), tout en séduction. Excellent 2012, alliant puissance et distinction, charnu, où dominent la prune et l’humus, avec des nuances de fruits rouges cuits, de bouche riche.  Le Castillon Côtes de Bordeaux Vieilles Vignes Château Pillebois 2014, 95% Merlot et 5% Cabernet-Sauvignon, riche en bouquet comme en matière, charnu, qui mêle couleur et structure, avec ces notes de cerise et d’humus.

Elisabeth et Jean-Pierre Toxé - Vignoble Marcel Petit
6, chemin de Pillebois
33550 Saint-Magne-de-Castillon
Téléphone :05 57 40 33 03
Email : contact@vignobles-petit.com
Site personnel : www.vignobles-petit.com

Château LAJARRE


Au sommet de son appellation. Dirigée par Grégory Lovato depuis 2005, médecin et viticulteur, cette propriété de 50 ha (dont 33 ha de vignes d’un seul tenant, sur sol graveleux-siliceux), appartient à la famille Lovato depuis 1973, et a fait l’objet d’investissements importants, plantations ou replantations raisonnées et réfléchies afin d’obtenir un encépagement plus équilibré, 70% de Merlot, 20% de Cabernet franc et 10% de Cabernet-Sauvignon, rendements privilégiant la qualité, vinification traditionnelle avec macérations longues, élevage en fonction des millésimes. Pour Grégory Lovato, en 2017, les vignes ont subi fortement les dégats causés par le gel, principalement les parcelles de Castillon Côtes de Bordeaux où aucune bouteille ne sera produite. Sur les hauts coteaux, les vignes, plus anciennes, ont été épargnées et nous pourrons ainsi présenter la cuvée Eléonore 2017 qui sera de grande qualité, mais réduite en quantité : 50.000 cols. Après deux années d'essais, nos vins sont maintenant vinifiés sans apport de soufre et ce millésime 2017 en est le précurseur. Nous mettons sur le marché en 2018 les 2015 et 2016. Vous allez apprécier ce superbe Bordeaux Supérieur cuvée Eléonore 2015, fort bien élevé (macération de 30 jours, 30% barriques, 70% cuves), au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, riche et parfumé en bouche, avec ces nuances subtiles de pruneau confit, qui mêle structure et velouté.  Goûtez le Bordeaux Supérieur rouge Château Lajarre 2015, de robe soutenue, aux notes de sous-bois et de mûre, qui allie charpente et souplesse. Le Côtes de Bordeaux Castillon Château Canon Montségur cuvée Gaspard 2015, puissant et fondu à la fois, complexe, avec des saveurs intenses (fruits cuits), aux tanins harmonieux, riche en couleur, de très belle évolution, parfait sur des paupiettes de veau en cocotte ou une côte de bœuf marchand de vin.

Grégory Lovato
24, avenue des Châteaux
33350 Mouliets-et-Villemartin
Téléphone :05 57 41 08 69
Email : chateaulajarre@hotmail.fr
Site personnel : www.chateau-lajarre.com

Château BRAN de COMPOSTELLE


Toujours au sommet de son appellation avec ce superbe Bordeaux Supérieur cuvée Louisa Bio 2016, élevé en fûts de chêne 12 mois, dont 1/3 de barriques neuves, vinification traditionnelle avec cuvaison longue (vignes 25 ans en moyenne, Merlot et Cabernet-Sauvignon sur sol argilo-calcaire), au nez intense où s’entremêlent les fruits mûrs et l’humus, est un vin corsé, avec des tanins présents et savoureux, très bien élevé, alliant puissance et finesse, de garde. Le 2015 est dans la lignée, très parfumé, au nez persistant (griotte, violette), très équilibré, aux tanins savoureux, ample et parfumé, associant puissance et finesse au palais, avec des nuances de de cerise confite et d’humus. Le 2014, médailles d’Argent au Concours des Vins Biologiques Amphore Paris 2016 et de Bronze au Challenge Millésime Bio 2016, Challenge International du Vin 2016 et à Mâcon 2016, est de robe grenat, au nez puissant et persistant de fraise des bois et de cassis, avec, au palais, des nuances de fumé et de prune mûre, un vin comme nous les aimons, franc et typé, de très bonne garde. Le Bordeaux Supérieur 2015, intense au nez comme en bouche, bien concentré mais tout en souplesse, au nez complexe et subtil dominé par la cerise confite et l’humus, est un vin corsé, savoureux. Quant au Bordeaux rouge Bio 2016, il est très classique, de couleur grenat soutenu, tout en richesse et finesse, un vin de bouche puissante et charnue, parfumé (mûre, humus...), avec des tanins mûrs. Il y a aussi le Bordeaux rosé Bio Mademoiselle Adèle B. de Compostelle 2017, un vin très agréable, très fruité, franc, qui associe la fraîcheur à la rondeur. Voir le Château Pont Les Moines, dans les Côtes.

Éric Barrat - Vignobles Gagné et Barrat
La Maçonne
33760 Frontenac
Téléphone :05 56 23 98 50
Email : brancompostelle@aol.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaupontlesmoines

CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


Au 17e siècle, il était de bon ton qu’une famille noble, notable ou aisée possède un domaine en bordelais et y fasse planter un vignoble. François de Chadirac crée son domaine à Vertheuil, il est célèbre pour son roman Uranie et Lucidor, son fils Jean, Conseiller à la table de marbre de Louis XV, lui succède après une jeunesse tumultueuse, et se retire au Souley. Le Château connut une brillante période au XIXe siècle, car son vignoble planté de ceps centenaires et moussus, suscitait la curiosité. L’histoire contemporaine du Château Le Souley Sainte Croix, se confond avec celle de la famille Riffaud. En 1959 alors que le domaine est à l’abandon, son vignoble vendu à l’arrachage, Denise et Paul Riffaud l’achètent et décident de lui rendre son lustre d’antan, car depuis le XVIIe siècle, et la première plantation, aux environ de 1616, le domaine a connu des périodes de grandes prospérité, mais également des moments d’oubli. Depuis maintenant 50 ans la famille Riffaud toute entière, a consacré son temps, les revenus de la propriété et surtout sa passion inébranlable, pour tout d’abord faire renaître, puis protéger le domaine. Paul et son fils Jean ont replanté le vignoble sur un territoire de 25 ha. Aujourd’hui, Paul et Denise sont décédés, mais le vignoble constitue un lien puissant entre tous ; Jean et son épouse Marie-José gèrent le domaine, Frédéric le fils aîné occupe les fonction de maître de chai, Vincent, le cadet a en charge le matériel et l’entretien des bâtiments, Jean-Baptiste le petit dernier règne en maître sur les vignes. Vous retrouverez cette osmose familiale dans leurs vins. Le Souley frappe à votre porte. Ouvrez la toute grande et laissez le entrer, il vous perlera de sa vigne et de son vin. Ne niez pas que le vin est le produit d’une plante magique, connue des hommes depuis la plus haute antiquité, renfermant des substances aux vertus inconnues. Nous ne sommes que vignerons, nous ne savons que soigner vigne et vin. Remarquable Haut-Médoc 2010, de robe rubis pourpre, charnu, savoureux, un vin qui allie puissance et souplesse, de bouche fondue où domine le pruneau confit, d'excellente évolution.

Riffaud Père et Fils
32, rue des Martyrs de la Résistance
33180 Vertheuil
Téléphone :05 56 41 98 54
Télécopie :05 56 41 95 36
Email : lesouleystecroix@aliceadsl.fr
Site : lesouleystecroix
Site personnel : www.lesouleystecroix.com


> Nos dégustations de la semaine

Château HAUT PEYROUS


Le vignoble est composé de 12 ha de vignes plantées dont 9,5 ha permettant de produire du rouge et 2.5 ha du blanc, le tout d'un seul tenant et aucune culture conventionnelle à proximité.
Les cépages sont le Merlot, le Cabernet-Sauvignon et le Cabernet franc pour le rouge, le Sauvignon blanc et le Sémillon pour le blanc. Les sols sont de type graves sur argiles ferrugineuses, sables et graviers sur argile. En agriculture biologique, le travail des sols est très important pour l'état sanitaire de la vigne, et, pour cela, on procéde de ?4 façons? sur les ceps (chaussage et déchassage), un rang sur deux enherbé avec différentes semences jouant un rôle déterminant avec le sol. La conduite des traitements se fait par des produits agréés et certifiés Bio également. 
Tout cela est bien et donne ce graves rouge L?Epicurien 2012, associant structure et élégance, parfumé (cassis, cannelle, poivre), dense et charnu, de très jolie charpente, de belle couleur pourpre, très bien équilibré au palais. Le blanc L?Atypique 2012, aux connotations de poire et de genêt, d?une belle persistance aromatique, alliant élégance et structure, de belle robe, ferme et suave en bouche, puissant et tout en harmonie.

Céline et Fabien Goulard
Lieu-dit Peyrous
33210 Mazères
Tél. : 05 56 62 08 48
Fax : 09 72 12 74 00
Email : info@haut-peyrous.com
www.haut-peyrous.com


Clos RENÉ


Une propriété familiale de 15 ha (60% de Merlot, 30% de Cabernet franc et 10% de Malbec).
?Le 2013 a été un millésime un peu difficile, nous explique Jean-Marie Garde, mais, après nos sélections, il a eu une évolution intéressante, l'élevage l'a bonifié et l'on peut avoir de belles surprises. A boire bientôt. En 2014, nous avons une très belle cuvée où l'on retrouve les repaires des millésimes habituels. Qualité et quantité sont présentes. Les tanins sont soyeux, aimables, de jolis Merlots avec un apport de Cabernets pour une grande qualité.?
On se fait plaisir avec ce Pomerol 2013, de robe pourpre, intense, aux tanins riches, très bien équilibré, très charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante et fondue à la fois. 
Très beau Pomerol 2012, complexe, harmonieux, aux connotations fruitées et épicées, aux tanins mûrs et riches, classique, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue. Le 2011 est velouté, au nez de prune et de violette et une pointe d?épices, charnu en bouche mais fin, tout en subtilité. Remarquable 2010, de robe pourpre, dense et très parfumé (mûre, humus), avec des tanins ronds mais présents, un vin au nez de fruits surûris, d'une finale intense et bien typé, un vin épicé, persistant, bien charpenté, de bouche souple et charnue à la fois, associant concentration et finesse, prometteur. Le 2009, au nez de cassis et de truffe, aux tanins fermes, est bien charpenté, ample en bouche, un vin racé et dense, de Garde. Le 2008, dominé par le cassis et les sous-bois, est un vin puissant, harmonieux, aux notes fruitées et vanillées en finale, alliant une bonne base tannique à une finesse persistante. Le 2006 est savoureux, bien charnu, riche en bouquet comme en matière, tout en bouche, aux tanins très équilibrés, ferme et complet, tout en couleur et en matière, avec ces notes caractéristiques de griotte, d?humus et de cannelle au palais. Superbe 2005, une grande valeur sûre, de robe soutenue et brillante, tout en nuances aromatiques, aux notes de truffe, de prune et de groseille, un vin puissant, élégant, qui allie structure et rondeur, richesse et distinction, de très belle Garde.
Goûtez son Pomerol Château Moulinet-Lasserre 2012, où l?élégance prédomine, avec ces petites nuances d?humus et de fraise des bois mûre, tout en charme, très persistant, de couleur pourpre, aux tanins délicieusement fondus, d?excellente évolution.
Le 2011, de couleur pourpre intense, savoureux et élégant, aux tanins mûrs et denses, un vin très agéable par sa souplesse, tout en bouche, d?une belle finale.

Jean-Marie Garde - Scea Garde-Lasserre

33500 Pomerol
Tél. : 05 57 51 10 41


Château LAVISON


Le 25 avril 1274, Bertrand Ladils, bourgeois de Bazas, cède le château à son suzerain, Edouard Ier, duc de Guyenne et roi d?Angleterre. Le fils aîné d?Edouard III, Edouard de Woodstock (dit le Prince Noir), s?en servira comme rendez-vous de chasse... Au début du XXe siècle, le grand-père des actuels propriétaires achète le domaine pour y créer un domaine agricole en polyculture. En 1920, les vignes sont arrachées puis replantées, le vignoble conserve cet encépagement resté inchangé. La culture céréalière et l?élevage sont abandonnés en 1960 par la famille, qui se consacre désormais exclusivement au vignoble.



Puis en 2000, Alexandra (la fille de Martine Martet, petite fille des actuels proprétaires, Jack et Johanne Martet) reprend en main le vignoble. La viticulture à Lavison prend alors une toute nouvelle orientation. Rendement limité, taille courte de la vigne, double effeuillage, enherbement naturel et, pour la partie viniculture, les vins sont élevés en barriques bordelaises. Un travail qui porte ses fruits: Lavison obtient son classement en exploitation viticole raisonnée en 2004. Les 60 ha de vignes s?étendent autour du château sur une hauteur surplombant la vallée du Dropt. Une partie du domaine est conduit en agriculture biologique, l?autre en agriculture raisonnée.

Tous ces efforts expliquent ce Bordeaux rouge 977 Bio 2014, 85% Cabernet-Sauvignon et 15% Merlot, élevage en barriques 14 mois, dont la présentation est particulièrement originale, mêlant finesse et charpente, un vin corsé, d?un beau rouge profond, aux nuances d?humus et de petits fruits noirs bien mûrs, tout en finesse tannique. 
La cuvée Esprit 2014, élevée 12 mois en barriques de chêne français, marqué par son Merlot prédominant (60%, le reste en Cabernet-Sauvignon 30% et Cabernet franc 10%), est de belle couleur grenat, intense, veloutée, très parfumée, tout en bouche, un vin harmonieux qui s?accorde parfaitement avec un lièvre en crépinettes ou des perdreaux farcis, notamment.
Joli Bordeaux blanc (Sauvignon et Sémillon à parts égales), issu de vielles vignes de 50 ans, élevage barriques 8 mois, de teinte claire, avec un nez frais de fleurs blanches et d?agrumes, très bien équilibré en bouche, est vraiment séduisant. Chambre d?hôtes.

Martine, Alexandra et Patrick Martet

33190 Loubens
Tél. : 05 56 71 48 82 et 06 82 80 24 17
Email : chateau.lavison@orange.fr
www.chateau-lavison.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016

 



Château VOSELLE


Château HAUT-MARBUZET


Château BÉCHEREAU


Château LAFLEUR du ROY


Château DEVISE d'ARDILLEY


Château du MOULIN VIEUX


Château LE DESTRIER


Château CROQUE MICHOTTE


Château FAYAU


Château PANCHILLE


Château CLOS des PRINCE


Château de PANIGON


Château FONBADET


Château de VALOIS


Château BEAUREGARD


Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE


Château HAUT-MACÔ


Château FONROQUE


Château de PASQUETTE


Château LANIOTE


Château CANTENAC


Château CANON-CHAIGNEAU


Château VAISINERIE


Château TRONQUOY-LALANDE


Château BALESTARD La TONNELLE


Château BOSSUET


Château PONTAC-MONPLAISIR


Château LESTAGE-DARQUIER


Château VIEUX RIVALLON


Château PLINCE


Château de VIMONT


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


Château du PAYRE


Château CERTAN de MAY de CERTAN


Château HAUT-BERGERON



DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


CHATEAU DES PEYREGRANDES


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


LA BASTIDE BLANCHE


CHAMPAGNE GOSSET


CHATEAU DE LA BRUYERE


CEDRIC CHIGNARD


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


CHATEAU MACQUIN


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


DOMAINE DE BELLEVUE


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales