Bordeaux Attitude

Edition du 27/07/2021
 

Château Fonbadet

Charme

Château FONBADET


Au nord du petit village de Saint-Lambert, les Domaines Peyronie occupent un terroir de choix, situés entre les plus grands crus de l’appellation Pauillac (Château Mouton Rothschild, Château Latour, Château Lynch-Bages, Châteaux Pichon Longueville Baron et Comtesse). Ses 20 hectares exceptionnellement situés sont protégés de l’intérêt de ses prestigieux voisins par une très ancienne et solide tradition familiale. De ses 20 hectares, 1.50 ha seront récoltés et vinifiés afin d’élaborer le Château Pauillac, 6 ha pour le Château Fonbadet, et 12.50 ha pour l’Hamonie de Fonbadet, second vin de Château Fonbadet. La famille Peyronie peut revendiquer des racines vigneronnes dans la région depuis le tout début du XVIIIe. Deux siècles plus tard, l’arrière grand-père de Pierre Peyronie, est régisseur du Château Lafite-Rotschild, tandis que celui de son épouse Jany occupe la même fonction... au Château Mouton-Rothschild. Pascale, juriste de formation, a pris la suite alliant le respect des traditions et l’utilisation des techniques modernes. En 2015, s’ouvre un nouveau chapitre de l’histoire des Domaines Peyronie. Forte de ses bons gènes et de la rareté de son terroir, Pascale Peyronie a décidé de se donner tous les moyens de porter au plus haut la qualité de ses vins. Pour l’aider dans cette démarche élitiste, elle a fait appel à Michel Rolland. Une complicité amicale est née de cette rencontre. En 2015, c’est l’arrivée des vinifications intégrales. Les raisins sont mis en barriques directement après éraflage et y restent 4 à 6 semaines durant lesquelles sont faites les fermentations alcooliques et malolactiques. Afin d’assurer des fermentations homogènes, les barriques sont “roulées” trois fois par jour à raison de 10 à 15 tours. Ce process permet aux lies d’être remises en suspension ce qui donne un vin avec beaucoup de volume et de gras. De même, l’extraction du bois sera plus fondue et le fruit respecté. De ces barriques va voir renaître le Château Pauillac, une production confidentielle de quelque 2 400 bouteilles, le bijou de la propriété tant par sa couleur, que par sa concentration, sa rondeur, son fruit, et ses tannins qui en font un vin d’exception. Toutes ces nouveautés conjuguées à des rendements très maîtrisés (37 hl/ha pour le Château Fonbadet, 18 hl/ha pour le Château Pauillac) vont permettre de faire déguster des vins élégants, veloutés, soyeux tant pour le Château Pauillac que pour le Château Fonbadet et pour le second vin, l’Harmonie de Fonbadet. La qualité des millésimes 2017 : de robe soutenue, il développe des arômes de truffe et de griotte, un vin aux tanins enrobés, d’une belle couleur profonde, d’un parfait équilibre.  2016 : puissance et volupté pour ce grand millésime, classique, de robe pourpre intense, ample, structuré, avec une belle richesse d’arômes où dominent les épices, d’une longue finale avec des senteurs secondaires de fruits cuits. Beau potentiel de garde. 2015 : trame tannique fine et élégante avec des notes de fruits noirs (cassis et mûres), des notes épicées, vanillées et minérales à l’aération. Belle texture soyeuse en bouche soutenue par une belle fraicheur ce qui offre un Fonbadet 2015 plaisant et gourmand.

   

Château Fonbadet

Pascale Peyronie
47, route des Châteaux
33250 Pauillac
Téléphone : 05 56 59 02 11

Email : pascale@chateaufonbadet.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Vignobles GASSIES-GAUTEY


Domaine de 43 ha. Les vignobles Gassies-Gautey sont l'œuvre familiale de plusieurs générations de viticulteurs, pionniers parmi tant d'autres de ce terroir de l'Entre-Deux-Mers. L’ensemble du vignoble s’étale sur la rive gauche de la Dordogne, réparti en zone de coteaux argilo-calcaires et de plateaux de même nature, et contiguë au fleuve d’une plaine au sol siliceux avec en fond les filons de grave de la Dordogne se prolongeant dans le sous-sol. Fermentation à l'ancienne à l'air libre, élevage 3 ans en cuves. Olivier, le fils est le gérant, il compte bien développer l’activité commerciale de l’entreprise, dans le but de perpétuer la tradition familiale, pour la quatrième génération. Olivier Gautey nous dit que “2020 est une vendange très qualitative, ce qui donne des vins très aromatiques, saveurs de fruits mûrs, le vin est d’une belle structure. Nous avons été impacté par la grêle, il nous manque 30% de récolte. A la vente : Bordeaux Château du Masson 2016, 2017 et 2018, Bordeaux rouge Cuvée Passion 2015, Bordeaux Supérieur Opale 2016, Bordeaux Supérieur Or Rouge 2016, Rosé 2019 et 2020. De très beaux millésimes qui ont bonne presse, des vins légèrement boisés. Notre cuvée Bordeaux rouge Passion et les Bordeaux Supérieurs ont des saveurs un peu différentes, nous essayons d’avoir des vins qui nous représentent, c’est une satisfaction pour nous, c’est un métier de passion et de transmission familiale historique, c’est important. Nous sommes certifiés HV3 depuis 2018.” Beau Bordeaux rouge cuvée Passion 2015, 65% Merlot, 35% Cabernet-Sauvignon, avec des arômes très présents d’épices, de cerise confite, de mûre, de réglisse et de violette, bien structuré et gras en bouche, ample, de très bonne évolution, parfait avec, notamment, un tournedos Rossini ou des magrets grillés. Le 2014, médaille d’Or Challenge International du Vin de Bourg, parfumé, charpenté comme il se doit mais tout en souplesse, au nez subtil et intense, avec des notes de cerise mûre, de bouche fondue et puissante à la fois.  Le Bordeaux rouge Château du Masson 2018, 75% Merlot et 25% Cabernet franc, de charpente solide et fine à la fois, aux arômes persistants de petits fruits noirs mûrs avec des notes de cannelle, généreux, est ferme, très parfumé, et marie élégamment une finesse tannique à une rondeur persistante. Le 2017 a une robe d’un rouge rubis intense, c’est un vin de bouche veloutée, avec de la matière et du fruit, aux tanins soyeux. Le 2016 est coloré, parfumé avec ce nez d’épices et de fruits rouges à noyau très mûrs, aux tanins agréablement présents et fondus à la fois, bien classique, de très bonne évolution. Excellent Bordeaux Supérieur Opale 2016, pur Merlot, avec ces notes caractéristiques de petits fruits mûrs (griotte, prune) légèrement épicés, un vin de bouche ample, de très bonne charpentede bouche pleine comme cet autre Bordeaux Supérieur L’Or Rouge 2016, assemblage de Merlot 50%, Cabernet franc 35% et Malbec 15%, qui a un nez expressif avec beaucoup d’élégance, des arômes de fruits rouges bien murs et de fumé. Les tanins sont présents mais bien fondus. Très agréable Bordeaux rosé 2019, il a un nez élégant et fruité, sur la framboise, la bouche est gourmande avec une finale sur les agrumes.

Michel, Françoise et Olivier Gautey
Le Masson
33420 Moulon
Téléphone :05 57 84 52 44
Email : vignobles.gassies.gautey@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaudumasson
Site personnel : www.chateau-du-masson.fr

Château de VALOIS


Vignoble de 8,22 ha (vignes 35 ans, 77% Merlot, 19% Cabernet franc, 3% Cabernet-Sauvignon, 1% Malbec). En Bio depuis 2015. Beau Pomerol 2018, de couleur rubis soutenu, corsé, distingué, parfumé, aux tanins fermes, d’une belle persistance, de bouche fondue et parfumée. Le Pomerol L’Éclat de Valois 2018, issu de vieilles vignes, est intense, un vin coloré et charnu, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d’une jolie structure, aux notes de groseille, d’humus et d’épices, un millésime ferme en bouche, aux nuances de truffe et de pruneau. Son Saint-Émilion Grand Cru Château Leydet Valentin 2018, de couleur cerise soutenu, aux arômes puissants de myrtille et d’épices, a des tanins fermes et fondus à la fois. Plus fermé, le Saint-Émilion GC L’Éclat de Valentin 2018, allie charpente et distinction, un vin d’une jolie concentration, aux nuances de groseille, de fumé et de poivre.

Vignobles Leydet
Rouilledinat
33500 Libourne
Téléphone :05 57 51 19 77
Email : frederic.leydet@wanadoo.fr

Château BELLEVUE-FAVEREAU


Depuis plus de 4 générations, la famille Galineau s’est forgé une expérience profonde de la vigne et de ses terroirs. La famille est vigneronne depuis l’arrière grand-père René Galineau, né en 1886. En 1968, Michel et Marie Claude exploitent ce vignoble. La famille Galineau s’investit quotidiennement au profit du vignoble et de ses terroirs tout en développant les derniers moyens techniques de production pour réaliser des vins de grande qualité. Depuis 2003, Dominique Galineau a succédé à ses parents. Michel Galineau nous explique que “les vendanges 2020 se sont bien passées, bonne maturité des raisins, nous avons eu de la pluie un peu tardivement mais cela a permis au raisin de terminer de mûrir et nous avons vendangé dans de bonnes conditions. A la vente, le Bordeaux Supérieur sans soufre 2018, l’Entre-Deux-Mers Perles Blanches de Galineau 2019, un vin très aromatique avec beaucoup de fraicheur, le 2020 sera un peu différent, peut-être un peu moins équilibré, un peu moins aromatique. Le 2019 est très classique, un joli vin très réussi. Nous sommes en deuxième année de conversion Bio, c’est par conviction personnelle que j’ai entamé cette démarche. J’aime les vins typés, d’une belle pureté, je ne suis pas un partisan du boisé. Je privilégie le fruit et l’équilibre, cela a de la valeur, du sens et c’est pour ça tout naturellement que je me suis dirigé vers le Bio. C’est à l’inverse des conseils des œnologues classiques qui nous conseillent des produits qui avantagent le vin d’un côté mais le dénaturent de l’autre, je suis revenu à la simplicité. Je boise mes vins très légèrement pendant des élevages très courts, la cuvée sans soufre c’est très délicat il faut savoir maitriser…” Vous allez aimer leur Bordeaux Supérieur rouge Merlot sans Soufre 2018, il est savoureux, puissant, légèrement épicé, aux tanins riches et veloutés à la fois, aux connotations de mûre et de poivre, complexe, très réussi.  Remarquable Entre-Deux-Mers Les Perles Blanches de Galineau 2019, avec des notes de noisette et d’agrumes, d’un bel équilibre entre la fraîcheur, la rondeur et le fruité, tout en nuances. Très agréable Bordeaux Supérieur 2018, 60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc, superbe, tout en bouche, avec des notes de fruits noirs et d’épices, de garde. Très beau 2016, de robe grenat intense, aux notes de cassis bien mûr, est corsé, typé, avec ses notes persistantes de fumé et de cerise noire, d’une belle finale. Joli Bordeaux blanc 2019, c’est un vin qui allie puissance et souplesse, riche, il est complet et très parfumé, très facile à boire.

Vignobles Michel Galineau et Fils
Moulin de Favereau
33790 Pellegrue
Téléphone :06 87 71 47 74
Email : vignobles.galineau@wanadoo.fr
Site personnel : www.vignobles-galineau.com

CHATEAU JURA PLAISANCE


Jacques Le Failler et Alain L’Helguen, entrepreneurs brestois associés et amis depuis plus de 15 ans, ont repris le Château Jura Plaisance en avril 2015. Depuis, ils mettent tout en œuvre pour révéler le potentiel de cette propriété. « Nous faisons de la lutte raisonnée, nous explique Alain Germon, chef de culture, sans surdosage de produit de traitement et travaillons les sols pour permettre d'éviter le tassement et ne pas polluer avec des produits de désherbage. La taille se fait en guyot simple pour pouvoir atteindre une qualité et un rendement corrects. Nous pratiquons l'effeuillage pour permettre au raisin d'avoir une bonne maturité avant de le ramasser. » Le Montagne Saint-Emilion 2016, est un vin d’une belle densité, aromatique expressive sur le fruit, accompagnée d’une légère noté boisée, qui sublime le caractère fruité. La bouche est compacte mais déjà abordable. Cela est marqueur des grands millésimes et de la capacité du vin à vieillir. Finale onctueuse et puissante… l’évolution est harmonieuse et fraîche. 2016 à Jura Plaisance a tout d’un grand. Le millésime 2017 a été marqué par un gel printanier sévère, mais également par un été chaud et surtout un été indien très long. Le 2017 du Château Jura Plaisance possède l’ADN de ce millésime avec un profil fruité de petits fruits noirs légèrement épicés, une bouche fraîche et équilibrée avec des tanins racés. Le 2018 possède un nez puissant de fruits noirs, de cerise et de cassis, de confiture de fraise des bois, le tout embelli par un élevage privilégiant l'élégance et le respect du fruit. En bouche, le vin est rond, généreux, aux tanins suaves, porté par des notes de fruits rouges comme la cerise Napoléon, relevées par une touche poivrée et cacaotée.

Jacques Le Failler et Alain L’Helguen

33570 MONTAGNE
Téléphone :05 57 50 63 15
Email : chateau@jura-plaisance.fr
Site : jura-plaisance
Site personnel : www.jura-plaisance.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château CERTAN de MAY de CERTAN


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. ?Nous cultivons en Terras Vitis, nous explique Jean-Luc Barreau, donc de façon très raisonnée et parcimonieuse, nous avons d?ailleurs beaucoup d?insectes dans le vignoble. Nous avons la volonté de préserver ce patrimoine et de le faire perdurer. Je suis très concerné par la culture bio, cela fait déjà 12 ans que nous sommes certifiés Terra Vitis avec un cahier des charges à respecter. Il faut parfois jongler et accepter de faire tomber quelques grains, l?exposition des vignes... plusieurs paramètres ont joué en notre faveur. Depuis 20 ans, nous avons tous les moyens pour mieux maîtriser nos vignes et il faut être raisonnable sur les rendements, c?est fondamental pour la qualité des Vins. Tout se joue avec l?équilibre par pied de vigne: dimension des grappes, vendanges vertes, état sanitaire, aération pour éviter les maladies... Il faut savoir prendre les bonnes décisions et réagir vite.
Je travaille avec passion en pratiquant une politique volontariste de qualité. Pour moi, ce qui importe dans le vin, c?est le fruit, le bois booste un peu le vin mais c?est le fruit qui prime. Nous avons refait le cuvier à Pomerol car je souhaite avoir l?infrastructure pour faire du parcellaire, j?ai fait faire des recherches sur le sous-sol (carottage de 1,5 m) de chaque parcelle de Certan de May par la Chambre d?Agriculture. C?est surprenant, il y a des graves tellement compactes que les racines ont du mal à descendre.
?En 2019, nous raconte Jean Luc Barreau, la floraison fin Avril a été assez hétérogène en partie à cause du climat humide, puis le mois de Juillet très sec a remédié à cette période délicate.
Début Août de petites pluies ont été très bénéfiques pour compenser la sécheresse. La véraison s?est déroulée dans de parfaites circonstances, le mois de Septembre ensoleillé le jour mais avec des nuits fraîches a offert une climatologie idéale pour préserver la fraicheur aromatique du raisin et parfaire la maturité. Nous avons donc récolté de très beaux raisins qui vont donner un 2019 au fort potentiel. J?ai fait les fermentations malolactiques mi-Novembre, c?est un millésime structuré, de belle texture, arômes séduisants de fruits frais, un vin onctueux aux tanins fins et élégants.
Le 2018, lui, présente un boisé fin, beaucoup de raffinement, notes florales, touche épicée, arômes de fruits, grande intensité, un vin très voluptueux.
Deux très jolis millésimes qui se suivent, nos parcelles ont bien résisté à la sécheresse.
Nous terminons nos travaux de rénovation, le deuxième chai à barriques et le cuvier sont terminés.?
En effet, voilà un formidable Pomerol 2016, de couleur intense, au nez puissant et subtil à la fois, aux senteurs de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, un vin qui commence à peine à se fondre, d?excellente garde. Superbe 2015, au nez dominé par les fruits rouges à noyau et des notes de fumé, ample et volumineux, avec, en bouche, des connotations de cannelle et de petits fruits rouges macérés (fraise, myrtille), complexe et savoureux, de grande évolution. Le 2014, avec ces notes de fruits mûrs (cerise noire, myrtille), et de réglisse, est très structuré en bouche, puissant mais tout en élégance, parfumé au palais. ?En 2014, le vin présente des arômes de fruits croquants, une belle persistance aromatique. C?est un vin complexe, structuré, qu?il faudra attendre.? 
Le 2013, est réussi, plus léger, certes, de belle teinte rouge intense, au nez marqué par des arômes de mûre et de réglisse, un vin ample (plus de Cabernet), persistant en bouche. ?C?est un vin plaisir, d?une jolie couleur foncée, avec une belle fraîcheur aromatique. Je suis très satisfait de la qualité du 2013, un millésime de vigneron, il n?était pas facile, mais relever des défis, cela fait partie de notre métier !?
Le 2012, se goûte particulièrement bien, d?un joli pourpre foncé, un vin solide, complexe et corsé, avec ces notes subtiles de cerise et de pruneau confits, typé. Le 2011, est fin, de très belle robe d?un grenat profond, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées subtiles, parfait sur une omelette aux truffes ou des rognon à la crème.
Splendide 2010, d?une belle complexité aromatique fruité et élégant, bouche croquante, beaucoup de chair, un vin concentré en matière, aux tanins puissants et mûrs à la fois, très parfumé, dense et savoureux. Formidable 2009, à la fois puissant et velouté, concentré et parfumé, aux connotations typiques de mûre et de sous-bois, de belle structure, de couleur grenat intense, distingué, aux nuances de cerise confite et d?humus en finale, un vin d?un grand équilibre, de garde.
Même propriétaire que le Lussac-Saint-Emilion Château Poitou

Odette, Jean-Luc, Patrick, et Isabelle Barreau

33500 Pomerol
Tél. : 05 57 51 41 53
Email : chateau.certan-de-may@wanadoo.fr
 


Château DALEM


Château CARBONNIEUX


Les 50 ha qui produisent le vin rouge sont encépagés de 60% Cabernet-Sauvignon, 30% Merlot, 7% Cabernet franc, 2% Petit Verdot. Les récoltes des raisins blancs sur 42 ha sont toujours parmi les premières.
Nous avons goûté le Pessac-Léognan rouge 2016, qui a une robe d?un rouge rubis intense, de bouche veloutée, avec de la matière et du fruit, aux tanins fins et soyeux.  Joli Pessac-Léognan blanc 2017, au nez subtil (acacia, noisette), tout en distinction et persistance en bouche, avec cette fraîcheur caractéristique, un millésime classique, d?un bel équilibre.

Eric et Philibert Perrin

33650 Léognan
Tél. : 05 57 96 56 20
Fax : 05 57 96 59 19
Email : info@chateau-carbonnieux.fr
www.carbonnieux.com
 



> Les précédentes éditions

Edition du 20/07/2021
Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021
Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020

 



Château BALESTARD La TONNELLE


Domaine L'ENTRE DEUX MONDES


Vignobles GONFRIER


Château LASCOMBES


Château La CROIX MEUNIER


Château BOSSUET


Château MAZEYRES


Château HAUT-MARBUZET


Château La FLEUR GRANDS-LANDES


Château de La GRENIERE


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


Château MAYNE LALANDE


Domaine CHALET de GERMIGNAN


Domaine de GRANDMAISON


Château CANON-CHAIGNEAU


Château CORBIN MICHOTTE


Château HAUT-CALENS


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Château FRANC LARTIGUE


Château CERTAN de MAY de CERTAN


Château de ROQUEBRUNE


Château HAUT-MACÔ


Domaine de VIAUD


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


Château La MARZELLE


Château TRONQUOY-LALANDE


Château BELLEVUE-FAVEREAU


Château BELLEGRAVE


Château PANCHILLE


Vignobles Jean GALAND et ses Enfants


Château La HAIE


Château LAFLEUR du ROY



DOMAINE DE ROSIERS


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHATEAU REDORTIER


CHATEAU PONT LES MOINES


CHATEAU DES PEYREGRANDES


DOMAINE PIERRE GELIN


DOMAINE GERARD TREMBLAY


H. DARTIGALONGUE ET FILS



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales