Bordeaux Attitude

Edition du 27/11/2018
 

Château SAINT-ESTÈPHE

Tradition

Château SAINT ESTEPHE


Propriété de 12 ha créée par un ancêtre de la famille ARNAUD vers 1870. L'Alliance d'un terroir d'exception, de la tradition ancestrale et des techniques viti-vinicoles modernes donnent une garantie de qualité suivie.

   

Château SAINT-ESTÈPHE

Arnaud SA
Leyssac
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 32 26

Email : vignobles.arnaud@orange.fr





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château SAINT-HILAIRE


C'est à partir de 1982 qu'Adrien Uijttewaal débute la plantation de vignes, dont la production sera vinifiée en cave coopérative. Puis, il développe peu à peu son vignoble. Le 1995 est le premier millésime vinifié directement à la propriété sous les conseils de Jacques Boissenot. Le vignoble représente alors une surface de trente hectares. À partir du millésime 2003, son cru est reconnu Cru Bourgeois. À compter du millésime 2006, il commercialise la production issue des vignes situées à Queyrac sous la marque Château Gemeillan, reconnue Cru Bourgeois à partir du millésime 2009. Plusieurs autres achats de vignes portent ses propriétés à quelque 50 ha. Il possède le certificat Terra Vitis niveau 1 et s'oriente vers le niveau 2. Les vendanges ont été précoces avec une bonne maturité des raisins sans botrytis, car le gel (20%) avait fait son apparition, nous dit Elise Uijttewaal, dont c’est la première récolte. Le millésime 2017 est parfait, elle le situe entre le 2001 pour la qualité et le 2011 pour la fraîcheur. Ce sera un vin de garde. En 2018, les millésimes en vente sont 2015, 2014, 2012, 2013, 2011, 2010, 2009, et même au-delà pour les amateurs de belles années plus anciennes. Comme nous, vous allez aimer ce Médoc Cru Bourgeois Château Saint-Hilaire 2015, qui sent la groseille mûre et le poivre, de robe grenat, riche, aux tanins puissants et soyeux à la fois, au nez intense, complexe, d’une belle finale aromatique aux nuances de fruits cuits, un vin fondu mais puissant en bouche, de garde, évidemment.  Le 2014, riche en bouquet comme en matière, dense et bien charnu, mêle couleur et structure, avec ces notes caractéristiques de cerise et d’humus, charpenté et typé. Le 2012 (médaille d’Argent au Concours Paris 2014) est une vraie réussite. Au nez, s’entremêlent des notes d’épices et de fruits rouges mûrs, un vin structuré, d’une bonne longueur en bouche, riche, d’excellente garde.  Remarquable 2011 (médaille d’Argent Vinalies Internationnales 2013), très séduisant, au nez persistant et subtil à la fois, avec, au palais, des notes de petits fruits cuits (cassis, griotte) et de musc, aux tanins bien fondus, à déboucher sur des cailles grillées ou une poitrine de veau farcie jardinière. Le 2010 est charnu, tout en nuances aromatiques, coloré, aux tanins puissants, au nez où domine le cassis, d’excellente évolution comme ce 2009, harmonieux, gras, charnu, avec ces nuances de griotte et d’humus, qui allie structure et fondu en bouche. Le Médoc Cru Bourgeois Château Gemeillan 2014, l’une des plus jolies bouteilles dégustées dans l’appellation et ce millésime, mêle concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance en bouche, avec ces notes de cuir et de fruits légèrement cuits, un vin classique comme il se doit, d’excellente garde. Savoureux 2012, complet, puissant et équilibré, est charnu, au nez dominé par la prune, la fraise des bois et la truffe, de bouche fondue mais bien présente, et commence à très bien se goûter. Le 2011 (médaille d’Or au Concours de Mâcon et médailles d’Argent aux Concours de Bordeaux et Bruxelles), légèrement épicé comme il se doit, avec cette structure délicate, aux senteurs où prédominent le cassis et les sous-bois, est un vin généreux et charmeur. Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

Adrien Uijttewaal
13, route de la Rivière
33340 Queyrac
Téléphone :05 56 59 80 88
Email : chateau.st.hilaire@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-st-hilaire.com

Château BELLES-GRAVES


Situé sur une croupe graveleuse orientée plein sud, le vignoble familial couvre 17 ha, Merlot pour 88% et 12% de Cabernet franc. “La qualité du raisin au moment des vendanges, précise Xavier Piton, dépend du travail raisonné de l’homme à la vigne, mais est aussi régie par la climatologie, car c’est encore la nature qui reste maîtresse du jeu. Deux à trois semaines avant la maturation des raisins, des contrôles de maturité sont réalisés à la vigne, deux fois par semaine. Ils consistent à prélever des baies de raisins dans chaque parcelle afin de suivre l’évolution du poids de 100 baies, et de leur teneur en sucre et en acide. L'ensemble vieillit en fûts de chêne français. La dégustation, tout au long de l'élevage est notre fil conducteur. C'est en fonction de notre palais que nous intervenons sur le vin. Comme au cours de la vinification, rien n'est systématique.” Son Lalande-de-Pomerol 2015, dense et corsé, aux notes fruitées, épicées, avec une belle concentration, mais tout en rondeur, est très représentatif de ce grand millésime, un vin charnu et parfumé au palais, de belle garde. Le 2014, tout en complexité, harmonieux, de couleur soutenue et intense, un vin bien typé, au nez de pruneau et de poivre. Le 2013 associe structure et charme, souplesse et richesse, aux notes de fruits mûrs avec des nuances de sous-bois en bouche, ample et séveux. Le 2012, de couleur rubis soutenu, corsé au nez comme en bouche, équilibré, est très parfumé, aux tanins fermes, d’une belle persistance.  Le 2011, aux notes de fruits rouges mûrs (cassis) et d'épices douces (cannelle), est bien charnu, d'une jolie intensité, aux tanins savoureux et puissants à la fois, que l’on peut déboucher avec un navarin d'agneau ou un foie de veau. Superbe Lalande-de-Pomerol cuvée X 2015, en édition très limitée (1800 bouteilles), dont l’étiquette est particulièrement réussie, un vin élevé en barriques neuves, qui mêle puissance et souplesse des tanins, concentration et subtilité aromatique, avec ce côté charnu présent, alliant charpente et velouté en bouche. Chambres d’hôtes.

Xavier Piton
1, allées de Belles-Graves
33500 Néac
Téléphone :05 57 51 09 61
Email : x.piton@belles-graves.com
Site personnel : www.belles-graves.com

Château La FLEUR CRAVIGNAC


La propriété s’étend sur 7,5 ha d’un seul tenant et associe dès le XVIIIe siècle son nom dans l’histoire de la cité. L’encépagement est constitué à 80% de Merlot, 15% de Cabernet franc et 5% de Cabernet-Sauvignon, sols argilo-calcaire. Culture traditionnelle et absence totale de désherbants, une moyenne d’âge des pieds d’une trentaine d’année avec des rendements, volontairement limités à 45 hl/ha. Coup de cœur pour leur Saint-Émilion GC 2015, qui associe couleur et matière, au nez complexe à dominante de prune et d’humus, aux tanins bien soyeux, de bouche ample avec cette saveur d’épices persistante. Le 2014, médaille d’Or du Concours Mondial des Féminalise à Beaune Avril 2017, et médaille d'Argent au Concours de Bordeaux 2017 (bravo !), de robe grenat, est un beau vin équilibré et ample, puissant, avec ces notes caractéristiques de petits fruits rouges frais, d’épices et de truffe, aux tanins d’une grande suavité et une belle longueur en bouche. Le 2013, médaille d’Argent au concours de Bordeaux 2015, se goûte parfaitement, classique des belles réussites de l’appellation dans ce millésime, de robe pourpre, a des senteurs de cassis mûr et de griotte, fondu. Quant au 2012, lui aussi récompensé d’une médaille d’Argent au même concours en 2015, il est de couleur cerise intense aux reflets pourpres, au nez distingué et persistant de fruits noirs et d'épices, aux tanins enveloppés, et se goûte très bien, avec, par exemple, une fricassée de ris et rognons de veau aux brocolis ou un bœuf aux poivrons.

Jean-Bernard et Henri Beaupertuis
1, Cravignac - BP 104
33330 Saint Emilion
Téléphone :06 45 64 23 35 et 06 12 17 60 04
Email : info@chateaulafleurcravignac.com
Site personnel : www.chateaulafleurcravignac.com

CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


Ces propriétaires sympathiques couvent leur petit vignoble de 6 ha planté sur croupes et plateau de structure argilo-calcaire et dont les vignes ont 35 ans. Les cépages Merlot (65%), Cabernet franc (25%) et Cabernet-Sauvignon (10%) sont associés à ce terroir argilo-calcaire et à des soins minutieux (effeuillage, raisins triés avant égrappage, macérations longues, élevage en barriques, dont 1/3 est renouvelé chaque année...). On est bien au sommet avec leur Puisseguin-Saint-Émilion 2014, une référence, très équilibré, de bouche ample où dominent les fruits mûrs (prune, framboise), de jolie robe pourpre, un vin qui allie souplesse et structure, à attendre un peu pour profiter de tout son potentiel. Très beau 2012, charnu, très savoureux, aux notes de groseille et d’humus caractéristiques, qui mêle une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d’une finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie. Le 2011 développe des notes épicées, au nez complexe où dominent les petits fruits mûrs (cassis, groseille), riche et souple à la fois, bien représentatif de ce très joli millésime, parfait avec un pigeon braisé ou un bœuf à la ficelle. Le 2008 de robe grenat, riche, au nez intense, est complexe, d’une belle finale où dominent la cerise noire mûre et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois. Le 2007 est très réussi, un vin équilibré et souple, avec des tanins fondus, très agréable avec ce nez de violette et de petits fruits rouges mûrs, qui associe distinction et richesse, ample et gras, et se goûte très bien. Structure et rondeur, caractérisent cet excellent 2006, tout en bouche, fin et gras, bien charnu, un vin très parfumé (violette, cerise noire) qui poursuit sa belle évolution. Goûtez leur Moulin Saint-Clair 2015, qui dévoile des notes de violette et de mûre, riche en couleur, classique, alliant finesse et structure, de très bonne évolution. Savoureux 2014, au nez de petits fruits rouges, aux tanins fondus mais bien présents, un vin riche et très aromatique, d’une belle harmonie.

Yannick et Andréa Le Menn

33570 Puisseguin
Téléphone :05 57 74 66 82
Télécopie :05 57 74 51 50
Email : chateau.haut.saint.clair@orange.fr
Site : chateauhautsaintclair
Site personnel : www.chateauhautsaintclair.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château d'AGASSAC


Depuis plus de 10 ans, le Château s'est engagé dans le respect de la nature en pratiquant une viticulture raisonnée et durable, dont le principe fondamental est l'observation et la réduction des traitements chimiques au profit de la mise en place de pratiques alternatives. Terra Vitis.
Le Haut-Médoc 2012, associant couleur et matière, au nez complexe à dominante de prune et d?humus, aux tanins présents, est de bouche ample avec cette saveur d?épices persistante.

Groupama Assurances
15, rue du château d'Agassac
33290 Ludon-Médoc
Tél. : 05 57 88 15 15 47
Email : contact@agassac.com
www.agassac.com


Château TOUR de GRENET


Ce Lussac-Saint-Émilion 2016, de couleur rubis, riche et structuré, au nez légè̀rement épicé, aux tanins présents qui commencent à se fondre, très équilibré́, riche et charnu, est de garde, et s?apprécie sur un rôti de bœuf aux pruneaux farcis ou un foie d'agneau au miel et gros oignons.

Jean-Baptiste et Vincent Brunot
Château Piganeau 1, Jean-Melin
33330 Saint-Émilion
Tél. : 05 57 55 09 99
Fax : 05 57 55 09 95
Email : vignobles.brunot@wanadoo.fr
www.vignobles-brunot.fr


Domaine de LISENNES


Une propriété de 53 ha de vignes d?un seul tenant. C?est la quatrième génération qui est aux commandes.
?Nous avons obtenu les certifications ?culture raisonnée? et ?Terra Vitis? qui couronnent nos efforts dans le domaine de la protection de l?environnement, précise-t-on. Nous avons été plus loin en 2011 avec le passage de 7 ha en Bio, et développons l?œnotourisme...?
Goûtez ce Bordeaux Supérieur L?Esprit de Lisennes 2009, richement bouqueté, alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, avec ces notes de fraise des bois surmûrie, dense et velouté, de belle évolution. Excellent Entre-Deux-Mers Blanc de Lisennes 2013, au nez fin (fougère, pomme), ample, d?une belle vivacité, parfumé et persistant, régulièrement réussi comme le Bordeaux rosé cuvée 7 Hectares 2013, issu de vignes cultivées selon les règles de l?agriculture biologiques, où l?on retrouve des nuances de citron et de narcisse, dense et distingué à la fois, tout en fraîcheur et persistance. Le Bordeaux rouge cuvée 7 Hectares 2011, généreux, à dominante de pruneau, de cannelle, a des tanins soyeux, un vin de bonne évolution. 
Goûtez le Bordeaux Supérieur Tradition 2009, souple avec une attaque fruitée de petits fruits rouges, qui est un vin très bien équilibré, aux tanins soyeux, parfait sur un magret. Il y a encore le Clairet de Lisennes 2013, généreux et fruité en bouche, harmonieux, rafraîchissant, et le Crémant de Lisennes, de mousse fine, d?une belle harmonie au nez comme en bouche, aux senteurs de fleurs blanches et de poire en finale (4,50 à 12,50 €).

Jean-Luc Soubie
Les Vins de Lisennes - BP 19
33370 Tresses
Tél. : 05 57 34 13 03
Fax : 05 57 34 05 36
Email : contact@lisennes.fr
www.lisennes.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017

 



Château Le MEYNIEU


Château des ARNAUDS


Château PENIN


Château La GALIANE


Château PONTAC-MONPLAISIR


Château CLOS de SARPE


Château La MOULINE


Château HAUT-CALENS


Domaine de VIAUD


Château TROTTE VIEILLE


Château GRAND-MAISON


Château MAUVINON


Château La HAIE


Château JOUVENTE


Château PLANTIER ROSE


Château DESMIRAIL


Château FONBADET


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


Château TRONQUOY-LALANDE


Château La GRACE FONRAZADE


Château FAYAU


Château LESTAGE-DARQUIER


Domaine L'ENTRE DEUX MONDES


Château HAUT-MACÔ


Château de CÔME


Château CANON-CHAIGNEAU


Château LUCHEY-HALDE


Château de PASQUETTE


Château CLOS des PRINCE


Château PANCHILLE


Château HAUT-SAINT-CLAIR


Château CORBIN MICHOTTE


Clos RENÉ


Château Les GRAVES


Château FONTESTEAU



CHARLES SCHLERET


CHÂTEAU FILLON


DOMAINE TROTEREAU


DOMAINE DE L'AMAUVE


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


DOMAINE GERARD TREMBLAY


DOMAINE DE ROSIERS


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales