Bordeaux Attitude

Edition du 29/01/2019
 

Vignobles Gonfrier

Top

Vignobles GONFRIER

Une histoire de famille


“En 1962, Paul Gonfrier s’installe avec son épouse à Lestiac-sur-Garonne, en Gironde, après avoir quitté son Algérie natale, avec comme seul bagage son énergie et la passion de la terre. Il achète le Château de Marsan, à l’époque en ruines, mais entouré de terroirs prometteurs. Il commence l’aventure avec trois hectares en viticulture. Par la suite, il développe une activité d’arboriculture avec l’aide de toute sa famille. Aujourd’hui, alors que les Vignobles Gonfrier vinifient plus de 900 ha, grâce à un outil très performant, tout continue à être mis en oeuvre pour favoriser la qualité du produit. Très sensibles au respect du terroir, les deux fils, Éric et Philippe, considèrent que la technique est avant tout au service de la qualité du vin et de la satisfaction des clients La conversion à l’Agriculture Biologique d’une partie de notre vignoble témoigne de l’engagement de l’entreprise pour le respect de l’environnement. Les pratiques mises en œuvre sont des références pour notre travail au quotidien sur l’ensemble du vignoble. Le site exploité en Agriculture Biologique surplombe la Garonne et représente 26 ha. Le vin est commercialisé sous le nom de Château Laurétan, domaine acquis en 2004 par Éric et Philippe Gonfrier. Le millésime 2013 a été le premier millésime certifié pour le Château Laurétan. Chaque année, des audits permettent d’attester que les exigences du cahier des charges des vins en Agriculture Biologique sont bien respectées. Les traitements des vignes ne font appel qu’à des produits d’origine naturelle.”

   

Vignobles Gonfrier

Eric et Philippe Gonfrier
Chemin de la Mairie - BP 7
33550 Lestiac-sur-Garonne
Téléphone : 05 56 72 14 38

Email : contact@vignobles-gonfrier.fr





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château La FLEUR GRANDS-LANDES


Un vignoble de 12 ha (7,7 ha en Montagne), sur terroir graveleux, 80% de Merlot, 20% de Cabernet-Sauvignon, élevage de 18 mois, dont 55% en barriques, le reste en cuves ciment. En 1742, Guillaume Durand héritier d’une famille ayant servi Montagne et sa paroisse (prêtes et notaires) au XVIIe siècle, transmet à ses fils la propriété de Lamarche. Des Durand à Isabelle, Maurice Carrère ancien marin de la Royale reprend l’exploitation de son beau père en 1969, par son ardeur au travail et l’amour de la terre, il donna des vins appréciés. En 1997, Isabelle reprend la propriété après avoir enseigné l’œnologie et la viticulture pendant dix ans. Cette propriétaire passionnée peut être fière de son Montagne-Saint-Émilion 2015, un vin de bouche ample, de jolie robe, tout en arômes, où dominent des notes de groseille, de griotte et de poivre, corsé et riche, de belle garde. Le 2014, de robe brillante, aux notes de framboise et de cerise cuite, un vin bien charpenté et équilibré, souple mais charnu, est parfait, par exemple, sur un lapin en cocotte aux boulettes ou un chaud-froid de cailles.  Joli 2013, aux arômes délicats de fruits cuits, d’humus et d’épices, d’un bon équilibre, aux tanins fondus, de jolie bouche séduisante. Le 2012, typé, au bouquet subtil et ample (violette, pruneau), est de bouche très équilibrée et persistante, chaleureux comme on les aime, d’une grande richesse aromatique au palais (mûre, épices). Beau 2011, intense, charnu, velouté, avec des notes subtiles de sous-bois et de pruneau, aux tanins fermes mais souples. Goûtez le Lalande-de-Pomerol Château Les Chagniasses 2014, savoureux, avec des notes de framboise et de cuir, d’un beau rouge profond, est un vin intense, aux tanins fermes et bien équilibrés, de jolie garde.

Vignobles Carrère
9, route de Lyon - Lamarche D 1089
33910 Saint-Denis-de-Pile
Téléphone :05 57 24 31 75
Email : vignoble-carrere@wanadoo.fr
Site personnel : www.vignobles-carrere.com

Château BELLE GARDE


Les origines de la famille Duffau demeurant sur la commune de Moulon, remontent au XVIIIe siècle. Une propriété de 46 ha. Le Bordeaux rouge Fûts de Chêne 2016, 80% Merlot et 20% Cabernet-Sauvignon, élevage pendant 12 mois sur lie totale avec un apport d’oxygène, de robe brillante, développe des tanins harmonieux, un très joli vin aux arômes de fraise des bois et de mûre, bien corsé. On se fait aussi plaisir avec son Bordeaux blanc Privilége, Sauvignon blanc 50%, Sémillon 50%, élevé en barriques, d’une jolie finesse au palais, suave, où s’entremêlent les fruits et les fleurs fraîches, très séducteur, comme le rosé 2017, tout en gourmandise. Joli Bordeaux blanc 2017, 70% Sauvignon blanc, 10% Sauvignon gris et 20% Sémillon, élevage sur lies fines pendant 6 mois, qui dégage un nez de noisette et de reinette, un vin de bouche parfumée et citronnée. Très savoureux Bordeaux Supérieur cuvée Icone 2014 (bouteille lourde et très belle étiquette), avec de la charpente, aux notes de griotte et d’humus, dense, subtilement poivré en finale, charnu comme il le faut, à déboucher avec un rôti de magrets de canards ou un bœuf braisé aux carottes. Le Bordeaux Supérieur l’Excellence rouge 2016, 50% Merlot, 50 % Cabernet-Sauvignon, vinification en cuves tronconiques permettant d’effectuer des pigeages journaliers une cuvaison de 5 semaines environ est réalisée avec un apport d’oxygène sous marc, élevage 12 mois, un vin de robe brillante, aux notes de framboise et de cerise cuites, bien équilibré, alliant structure et velouté en bouche, ample, de garde. Il y a encore ce Saint-Émilion Château La Croix Caperot 2015, 75% Merlot, 20% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon, élevé 12 mois en barriques. Une propriété de 4 ha, fruit d’une même passion entre 2 beaux frères, Éric Duffau et Luc Merit. Un vin qui allie couleur et structure, avec ces nuances de cerise noire et de truffe, très équilibré, aux tanins mûrs et bien présents à la fois.

Éric Duffau
2 692, route de Moulon
33420 Génissac
Téléphone :05 57 24 49 12
Email : duffau.eric@wanadoo.fr
Site personnel : www.vignobles-ericduffau.com

Château des MOINES


Une exploitation familiale depuis plusieurs générations de 20 ha. Travail traditionnel (labour, enherbement), techniques modernes viticoles (pressoir pneumatique, thermorégulation, table de tri, vibreur...), des cépages variés (72% Merlot, 15% Cabernet-Sauvignon, 10% Cabernet franc et 3% Malbec). Au Château des Moines, nous précise Patrick Merle, la production a été réduite à 40%, toutefois, si la quantité n'a pas atteint ce que nous espérions, la qualité, elle, est bien présente, le millésime 2017 présente une bonne concentration d'arômes et un superbe fruité, une coloration bien prononcée et des degrés intéressants entre 12,5 et 13°. Les millésimes 2014, 2015 et 2016 sont commercialisés en 2018. Superbe Lalande-de-Pomerol Prestige 2015, élevé en fûts neufs, aux tanins très équilibrés, à la fois puissants et délicats, un vin grenat foncé, d’une belle intensité, épicé, ferme, qui associe distinction et richesse, avec ces senteurs de fumé et de prune en finale, à déboucher sur une poule faisanne truffée et girolles à la crème ou une côte de bœuf flambée. Le Lalande-de-Pomerol Tradition 2015, de couleur soutenue, au nez complexe de cassis, de prune et d’épices, associant rondeur et structure, un vin souple, tout en bouche, d’une belle persistance.

Jean Darnajou et Patrick Merle
Lieu-dit Musset
33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone :05 57 51 40 41
Email : contact@chateaudesmoines.com
Site personnel : www.chateaudesmoines.com

CLOS TRIMOULET


Situé au nord de Saint-Emilion, le "Clos Trimoulet" est une propriété exclusivement familiale, où cinq générations de viticulteurs se sont transmis un savoir faire ancestral. Guy Appollot et ses deux fils, Alain et Joël, ont su préserver cet héritage traditionnel tout en le conjuguant aux techniques les plus modernes. Les hectares de la propriété sont répartis sur plusieurs parcelles avec des sols argileux et sablonneux qui apportent au vin charpente, longévité et finesse. Les raisins sont ramassés à parfaite maturité et grâce à une longue cuvaison qui extrait au maximum les tanins, le "Clos Trimoulet" est un excellent vin de garde. Toute la production est mise en bouteilles à la propriété, après un élevage de 18 mois en barriques de chêne. Remarquable Saint-Émilion GC 2012, coloré et très parfumé, d’une jolie concentration en bouche, aux notes de fruits rouges et de réglisse, charnu, aux tanins bien soyeux mais bien riches.  Le 2011 est excellent, parfumé (humus, griotte, mûre), tout en bouche, aux tanins amples, au nez complexe (violette, fraise des bois), alliant souplesse et charpente, chaleureux. Superbe 2010 (médailles d’Argent Concours Bordeaux 2012 et Vignerons Indépendant 2010) : millésime très apprécié dans la lignée du 2009, un vin d’une très belle concentration, très élégant et d’une belle finesse, très équilibré, aux arômes de fruits très mûrs (fruits noirs), c’est vraiment l’équilibre et la finesse qui dominent. Beau 2009, médaille d’Argent au Challenge international du vin 2011, aux senteurs de fruits rouges, de cuir et de sous-bois, bien en bouche, puissant, savoureux, riche en couleur comme en charpente, de garde comme le 2008, médaille d’Argent au concours des Vignerons Indépendants, au bouquet subtil où règnent le pruneau et les épices, mêlant souplesse et structure. Le 2007, de bouche fondue et parfumée, est bien classique, tout en rondeur, de couleur rubis intense, au nez marqué par la groseille et les sous-bois, avec des tanins ronds, associant richesse et harmonie, corsé et épicé comme il le faut. “Le 2007 est un millésime miraculeux, explique Alain Appollot, la nature a été généreuse avec nous. Grâce à notre travail en amont, aux soins que nous avions apportés à la vigne durant tout l’été, les raisins étaient très jolis, les analyses étaient d’ailleurs très bonnes, surprenantes même, révélant des PH tout à fait corrects. Cela donne des vins très fruités, d’un bel équilibre, des vins assez classiques finalement. Pour l’élevage, nous n’avons pas trop utilisé de bois neuf, nous ne tenons pas à masquer les vins. Je respecte le millésime et ses caractéristiques, je ne cherche pas à les gommer mais au contraire à souligner le meilleur.”

Earl Appollot

33330 Saint-Emilion
Téléphone :05 57 24 71 96
Télécopie :05 57 74 45 88
Email : contact@clos-trimoulet.com
Site : clostrimoulet
Site personnel : clos-trimoulet.com


> Nos dégustations de la semaine

Château BÉCHEREAU


Propriété familiale depuis le milieu du XIXe siècle, le Château Béchereau est une exploitation viticole de 25 ha dont 9 ha en Bordeaux Supérieur, 10,5 ha en Montagne-Saint- Émilion et 5,50 ha en Lalande-de-Pomerol.
Superbe Montagne Saint-Émilion 2015, un vin de belle couleur, corsé, velouté, parfumé́, avec ces notes de mû̂re et de sous-bois, aux tanins fermes et ronds à la fois, quand cet autre Montagne Saint-Emilion couleur Malbec 2015, bien marqué́ par ses 82% de Malbec (le reste de Cabernet-Sauvignon et Merlot), mê̂lant structure et charme, aux notes de fruits noirs avec des nuances de poivre en bouche, est un vin dense, où la richesse prédomine, de garde.
Le Lalande-de-Pomerol Épiphanie 2016, une cuvée produite sans sulfites et sans aucun additif œnologique, sans levures exogènes, sans enzymes, sans barriques, sans aucun collage, fruit d?une vinification en respect total du fruit, sans aucun pompage, par une mé́thode de pigeage manuel avec un é́levage en jarres de terre cuite... Le tout donnant ce vin de couleur violine, savoureux en bouche, aux tanins fins, charnu comme il se doit, au nez intense, tout en complexité, très aromatique, avec des notes de cassis et de framboise, et des nuances finement épicées.
Quant au Bordeaux Supérieur cuvée Spéciale 2015, finement bouqueté, il allie une jolie base tannique à un velouté́ charmeur au palais.

Joël Dupas - Scea Bertrand
96, rue des Vignerons
33570 Les Artigues-de-Lussac
Tél. : 05 57 24 34 29 et 06 80 75 66 80
Email : contact@chateaubechereau.com
www.chateaubechereau.com


Domaine de FAUGEROUX


Le domaine de Faugeroux est une grande histoire familiale. Outre la terre, ce sont la passion de la vigne et le respect de la tradition viticole qui se transmettent de génération en génération. Bruno Richard, le propriétaire du domaine a souhaité retrouver ses racines médocaines et les techniques d'antan pour donner à son vin une identité toute particulière. Le Domaine de Faugeroux est situé au nord-est de la pointe du Médoc. Planté sur les sols graveleux et argilo calcaires, les vignes ont plus de 30 ans d'âge et font l'objet de plus grande attention tout au long de l'année.
Cela donne ce Médoc 2011, tout en bouche, aux tanins souples mais riches, est dense, d'une belle longueur, très réussi, au nez mariant élégamment les fruits mûrs et les épices. Le 2010 est de bouche riche, tout en arômes, corsé et parfumé, charnu et souple à la fois, aux tanins puissants mais soyeux. Pas besoin d'hésiter non plus cette année.

Bruno Richard
14, Bis Route d?Escurac
33340 Civrac-en-Médoc
Tél. : 06 03 74 05 02 et 05 56 41 55 79
Email : brunorichard33@orange.fr
www.domainedefaugeroux.com


Château HAUT-SAINT-CLAIR


Au sommet. Ces propriétaires sympathiques couvent leur petit vignoble de 6 ha planté sur croupes et plateau de structure argilo-calcaire. ?Je fais très attention à la sélection de mes barriques, dit Yannick Le Menn, car je pense que l?élevage est tout un art. Je travaille avec trois tonneliers différents, les chênes viennent du centre de la France, le bois provenant de forêts domaniales est de bonne qualité, le travail de coupe et de repeuplement y est bien fait. Je préfère des barriques à chauffe moyenne, cela permet de ne pas dénaturer le vin mais au contraire de lui apporter une touche de complexité. Nos deux fils travaillent dans le milieu du vin. Grâce à eux, nous travaillons de façon plus pointue, plus exacte dans le dosage d?azote, par exemple. Depuis quelques années, on s?interdit au Château Haut Saint-Clair de mettre des produits anti-pourriture car on s?aperçoit en faisant des analyses de recherche des résidus, que les anti-pourritures migrent vers les vins.
J?aime beaucoup retrouver le fruit dans mes vins, je n?aime pas trop les tanins en puissance, j?aime que mon vin soit équilibré, j?essaye de ne pas trop extraire. J?ai fait mes études de viticulture en Bourgogne à Beaune, mon professeur, André Vedel, appelait cela ?des vins de mouchoirs?.



?Pour les amateurs, nous raconte Yannick Le Menn, il me reste quelques 2006, 2008, 2012 et 2014.
Le 2006 est extraordinaire, le Canada nous en a pris une grande quantité, près de 5000 bouteilles. Un vin mûr issu de climats tempérés donne un bel équilibre, des arômes bien présents mais frais, une certaine souplesse, du soyeux.
Le 2014 est le millésime sauvé par un superbe mois de septembre, une réussite après le 2013 où nous avions eu quelques déboires. Le 2014 est bien fondu, arômes de raisins, une jolie structure, le vin est charnu, agréable, pas trop de notes boisées. Vin d?une grande finesse, c?est dû au fait que j?ai tendance à travailler plus le fruit que le bois, il est très agréable à déguster maintenant mais il peut vieillir encore quelques années.
Le 2015 est un millésime plus chaud, de couleur très foncée, aux arômes de fruits noirs mûrs, un vin très charpenté, c?est un millésime solaire qui plait beaucoup, un peu exubérant et complexe.
Le 2016 est à l?élevage en barrique actuellement, j?ai opté pour des barriques à chauffe ?plus?, c?est un grand millésime, je le trouve supérieur au 2015, belle fraîcheur aromatique de fruits rouges, beaucoup d?élégance, bel équilibre, un vin bien typé bordelais, ?atlantique?, comme je les aime.
Quant à notre Moulin Saint Clair, c?est la cuvée de toutes les vignes, qui bénéficie aussi d?un passage en barriques pour lui donner ces notes de toasté, c?est un vin très fruité, rond, avec une belle structure souple.?
On est toujours au sommet avec leur Puisseguin-Saint-Émilion 2015, charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte macérée, avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et de poivre au palais, aux tanins amples, un vin complet, de garde. Le 2014 est très équilibré, de bouche ample où dominent les fruits mûrs (prune, framboise), de jolie robe pourpre, un vin qui allie souplesse et structure, que l?on peut associer, notamment, avec un bœuf braisé aux carottes ou une rognonnade de veau. Très beau 2012, charnu, très savoureux, aux notes de groseille et d?humus caractéristiques, qui mêle une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d?une finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie. Exceptionnel 2006, tout en bouche, qui a des nuances de fruits des bois et des notes giboyeuses, savoureux, ample, très légèrement poivré en finale, aux tanins étoffés, un vin où l?élégance s?exprime à plein, idéal sur un sauté de chevreau ou un carré d'agneau rôti, salsifis à la crème. 
Goûtez leur Moulin Saint-Clair 2015, qui dévoile des notes de violette et de mûre, riche en couleur, classique, alliant finesse et structure, un vin tout en fruité, très séducteur. Savoureux 2014, au nez de petits fruits rouges, aux tanins fondus mais bien présents, un vin riche et très aromatique, d?une belle harmonie

Yannick et Andrea Le Menn

> Les précédentes éditions

Edition du 06/03/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017

 



Château du GRAND BOS


Château CORBIN MICHOTTE


Château VALENTIN


Vignobles GONFRIER


Château LAFARGUE


Château BELLES-GRAVES


Château HAUT-BERGERON


Château JOUVENTE


Château de ROQUEBRUNE


Château de CRAIN


Château La HAIE


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Château SAINTE-BARBE


Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


Château FONTBONNE


Château PONT LES MOINES


Château de VALOIS


Château PLINCE


Château BOIS CARRÉ


Château de CÔME


Château de La GRENIERE


Château PONTAC-MONPLAISIR


Château PENIN


Château FRANC LARTIGUE


Château La GALIANE


Château CHENE-VIEUX


Château LASCOMBES


Clos JEAN


Château DAVID


Château PASCAUD


Château BOUSCAUT


Clos du PÈLERIN


Château La ROSE SARRON


Château BOSSUET



DOMAINE PIERRE GELIN


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


CHATEAU FABAS


CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE


DOMAINE DE ROSIERS


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


DOMAINE DE L'AMAUVE


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


HENRY NATTER



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales